Pour me contacter, écrivez à chef@pq.org

Du cœur et du concret

À l’image d’un Québec sous-estimé qui débute souvent la course avec tout à prouver, Paul St-Pierre Plamondon a démontré plus d’une fois que les gagnants ne sont choisis qu’au fil d’arrivée. 
 
Animé d’une énergie contagieuse et d’une authenticité désarmante qui parle de ses convictions, il donne tout son sens à la démocratie et au service public– insufflant à celles et ceux dont il croise le chemin le courage d’élever le débat public. 
 
Que l’enjeu soit climatique, sanitaire, économique ou linguistique, pour lui, l’avenir du Québec exige de nous une capacité à donner l’heure juste, à dire vrai. Avec du coeur et du concret.

Pourquoi la politique?

Chef du Parti Québécois depuis octobre 2020, Paul St-Pierre Plamondon est né à Trois-Rivières en 1977. Avocat de formation, il détient un certificat en droit international de l’université suédoise de Lund, un baccalauréat en droit civil et en common law de l’Université McGill, et a obtenu une maîtrise en administration des affaires (MBA) à l’Université d’Oxford, en Angleterre.

Sa curiosité naturelle l’a mené non seulement à étudier, mais également à œuvrer aux quatre coins de la planète. En effet, il a fait ses premières armes dans l’exercice du droit en Bolivie et en Belgique, tout en faisant des études au Danemark et en Suède, avant de revenir pratiquer chez lui, au Québec.

Certes, le droit le passionne. Mais Paul St-Pierre Plamondon a aussi besoin de participer activement à la société dans laquelle il évolue. Ce désir l’a amené à cofonder, en 2009, le groupe de réflexion Génération d’idées, qui a permis l’émergence d’un dialogue nouveau entre jeunes et moins jeunes; des enjeux cruciaux pour l’avenir du Québec ont ainsi été abordés sous un angle inédit.

Animé par un désir sincère d’améliorer sa société, Paul St-Pierre Plamondon a souvent mis ses réflexions par écrit pour alimenter les débats sociaux. C’est ainsi qu’entre deux chroniques à Bazzo.tv ou dans les pages du journal Les Affaires sont nés l’ouvrage Les Orphelins politiques : plaidoyer pour un renouveau du paysage politique québécois, en 2014, le rapport Osez repenser le PQ, en 2017, puis le livre Rebâtir le camp du OUI, en 2020.

Vous aurez compris que de fil en aiguille, à force de s’intéresser aux courants et aux mouvements qui animent le monde et les communautés qui le composent, la conviction de Paul St-Pierre Plamondon selon laquelle le Québec aurait tous les avantages à devenir un pays souverain s’est renforcée. À un point tel, qu’il saute dans l’arène politique en 2016, tentant pour la première fois de devenir chef du Parti Québécois. Il deviendra par la suite conseiller spécial de Jean-François Lisée, avant de tenter de nouveau sa chance en 2020 et de remporter son pari. 

Le 16 janvier 2022, il annonce sa candidature dans la circonscription de Bourget, historiquement détenue par Camille Laurin, le père de la Loi 101, en déclarant, « Comme chef, je souhaite envoyer un message en me présentant à Montréal. C’est ici que notre lutte pour renverser le déclin du français a lieu. Je veux envoyer un message d’espoir: nous mènerons cette lutte légitime jusqu’à ce que le déclin du français soit renversé. » 

Très honoré d’avoir obtenu la confiance des militantes et des militants du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon vous dira quand même que sa plus belle réussite, jusqu’à maintenant, sont ses deux jeunes enfants qu’il élève avec sa conjointe, Alexandra.

fermer

RESTONS EN CONTACT

Avant de continuer :
Le formulaire a détecté qu'il manque des informations.
Nous avons bien reçu vos informations!
Merci de votre intérêt pour le Parti Québécois.