Réforme du mode de scrutin - L’étude détaillée du projet de loi no 39 doit débuter maintenant!
mercredi 10 mars, 2021
Facebook
Twitter

Québec, le 10 mars 2021 – Le député de Matane-Matapédia, chef parlementaire et porte-parole du Parti Québécois en matière de réforme des institutions démocratiques, Pascal Bérubé, est impatient de voir débuter l’étude détaillée du projet de loi no 39, Loi établissant un nouveau mode de scrutin. « Si le gouvernement ne bouge pas immédiatement, il sera trop tard pour les prochaines élections générales », a-t-il prévenu.

 

EN BREF

Le Parti Québécois presse le gouvernement d’appeler le plus rapidement possible l’étude détaillée du projet de loi no 39, sur la réforme du mode de scrutin.
La nouvelle réalité politique et parlementaire québécoise rend nécessaire qu’on repense en profondeur notre mode de scrutin.
Mener à bien cette réforme avant la prochaine élection générale était une promesse électorale de la CAQ.
 

À l’instar du Mouvement Démocratie Nouvelle (MDN), le Parti Québécois exhorte le gouvernement de la CAQ à lancer réellement la réforme du mode de scrutin, tel qu’il l’avait promis. « Nous avons assez attendu. La CAQ doit honorer son engagement et offrir aux Québécois un nouveau mode de scrutin, proportionnel mixte régional, qui reflétera mieux la volonté de la population. Au Parlement, la nouvelle réalité multipartite l’exige », a d’abord fait valoir le chef parlementaire.

 

Pascal Bérubé rappelle que c’est François Legault lui-même qui avait établi la feuille de route, en 2018. « Le candidat au poste de premier ministre avait donné sa parole : élu, il allait mener à bien cette réforme tant attendue. Qu’il bouge, maintenant; tout le monde est prêt », a-t-il affirmé.

 

Rappelons que récemment, le directeur général des élections a prévenu que si on n’allait pas bientôt de l’avant, le temps manquerait et la réforme ne serait pas en vigueur lors de la prochaine élection générale. « Ne pas agir, c’est l’équivalent d’encourager le cynisme. François Legault veut-il passer pour celui qui se défile? Je ne crois pas », a conclu Pascal Bérubé.

 

– 30 –

 

SOURCE :    

Laura Chouinard-Thuly

Attachée de presse

Aile parlementaire du Parti Québécois

514 880-9594

Laura.Chouinard-Thuly@assnat.qc.ca

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?