Fonds pour les pertes et préjudices causés par les changements climatiques
Joël Arseneau presse le ministre Charrette d’agir

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Les Îles-de-la-Madeleine, le 15 novembre 2022 — Le député des Îles-de-la-Madeleine et porte-parole du Parti Québécois en matière d’Environnement et de Lutte contre les changements climatiques, Joël Arseneau, presse le ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, Benoit Charette, de rapidement constituer un Fonds québécois pour les pertes et préjudices causés par les changements climatiques et subis par les pays du Sud. Cette question de justice climatique est au cœur des discussions de la 27e conférence des Nations unies sur le climat (COP27), à Charm el-Cheikh, en Égypte.

EN BREF

  • Joël Arseneau invite le ministre Charrette à se commettre dès aujourd’hui à créer un Fonds québécois pour les pertes et préjudices causés par les changements climatiques ;
  • Ce Fonds permettra de soutenir les pays du Sud et les états vulnérables subissant des « pertes et préjudices » causés par les changements climatiques, comme la désertification et l’érosion ;
  • Selon lui, le Québec peut aller de l’avant en attendant la mise sur pied d’un Fonds international ;
  • Pour Joël Arseneau, l’occasion est belle pour positionner le Québec en leader dans la lutte contre les changements climatiques.

Alors que le ministre s’est montré ouvert à cette proposition, le député Arseneau estime que ce tiède appui manque d’ambition. « L’occasion est belle pour positionner le Québec en leader en termes de financement des pertes et dommages liés aux changements climatiques. Il faut envoyer un signal fort et aller de l’avant dès maintenant : la planète ne peut plus attendre », soutient-il.

Selon le député des Îles-de-la-Madeleine, en attendant la création d’un fonds international, le Québec peut aller de l’avant. « Sur qui devrions-nous prendre exemple ? Sur l’Écosse, qui a déjà agi l’an dernier, ou plutôt sur des pays qui se trainent les pieds dans la lutte contre les changements climatiques comme le Canada ? Poser la question, c’est y répondre », martèle l’élu.

Ainsi, Joël Arseneau invite le ministre Charrette à se commettre dès aujourd’hui à créer ce fonds pour consacrer la position du Québec en tant que leader planétaire en matière de lutte aux changements climatiques, tout en s’assurant de la transparence, de la saine gestion des fonds publics et disposant de garanties de résultat. « On a besoin d’ambition et de créativité pour faire des avancées importantes », conclut le député Arseneau. 

-30-

Joël Arseneau est disponible pour des entrevues.

Source : Emmanuel Renaud

Attaché de presse

Aile parlementaire du Parti Québécois

418-720-5717

Emmanuel.Renaud@assnat.qc.ca

à découvrir

Une équipe aguerrie pour faire avancer le Québec

Québec, le 4 novembre 2022 – Paul St-Pierre Plamondon est fier de présenter les dossiers qu’il portera avec ses députés aguerris. Avec ses deux collègues, il est prêt à porter la voix

Lettre à Gabriel Nadeau-Dubois

Monsieur le co-porte-parole de Québec solidaire, Je sollicite votre collaboration dans le dossier du serment au roi prévu dans la constitution canadienne de 1867. Comme vous le savez, j’ai signifié

Lettre à Dominique Anglade

Madame la Cheffe de l’opposition officielle, Je sollicite votre collaboration dans le dossier du serment au roi prévu dans la constitution canadienne de 1867. Comme vous le savez, j’ai signifié