Paul St-Pierre Plamondon s’indigne que le projet de Ray-Mont Logistiques soit enfoncé dans la gorge des résidents de l’Est.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Québec, le 4 novembre 2022 – Le chef du Parti Québécois et député de Camille-Laurin, Paul St-Pierre Plamondon, s’indigne que le ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques approuve le projet de transbordement de conteneurs de Ray-Mont Logistiques alors qu’aucune étude d’impacts n’a été rendue publique et qu’il n’y a vraisemblablement aucune acceptabilité sociale. Il réitère qu’il faut déclencher un BAPE immédiatement. 

EN BREF :

· Le Parti Québécois dénonce que la 1ère phase du projet de Ray-Mont Logistiques soit approuvée sans que les études sur le bruit ne soient rendues publiques et qu’aucune étude d’impact ne soit réalisée sur les conséquences du projet pour la qualité de l’air, les vibrations, la circulation ou la santé des résidents de l’Est de Montréal. 

· La CAQ agit sans transparence et sans aucune considération pour l’acceptabilité sociale du projet

· Le chef du Parti Québécois dénonce que le ministre refuse de lancer un BAPE. 

· Les 2e et 3e phases de ce projet pourraient amener encore plus de vibrations, de bruit, de poussière et de circulation de camions dans l’Est de Montréal.  Le ministère doit déclencher un BAPE pour l’ensemble du projet.

Paul St-Pierre Plamondon s’indigne que le projet de transbordement de conteneurs de Ray-Mont Logistiques soit approuvé par le ministre sans acceptabilité sociale pour ce projet : « Encore une fois, l’Est de Montréal écope. Pire encore, le projet actuel, qui permet l’entreposage de 5000 conteneurs, ne concerne que 10% du terrain. Le promoteur compte augmenter ses activités dans des phases 2 et 3, mais ses intentions ne sont pas rendues publiques, aucune étude sur les conséquences de l’ensemble du projet n’a été réalisée et les citoyens, jamais consultés! ». Il rappelle qu’aucune étude n’a été rendue publique par le ministère pour répondre aux inquiétudes des citoyens et que ce projet amènera du bruit 7 jours sur 7, de 7h00 à 19h00, et implique jusqu’à 1500 déplacements de conteneurs par jour.

Le député de Camille-Laurin réclame toujours un BAPE sur l’ensemble du projet. « Tel que je m’y étais engagé en campagne, il est nécessaire de lancer des études pour consulter les citoyens et répondre aux inquiétudes légitimes par rapport à l’impact du projet sur la qualité de l’air, l’augmentation des vibrations, les conséquences sur la santé et l’augmentation de la circulation. Les impacts sonores du projet initial ont été évalués pour accorder le certificat de conformité environnemental mais n’ont pas été rendus publics et n’ont pas passé le test de l’acceptabilité sociale, ce qui est inacceptable. Le ministre a le pouvoir de demander une étude exhaustive du projet global, et c’est de son devoir de le faire dans les circonstances » réclame le chef du Parti Québécois. 

– 30 –

SOURCE :       

Emmanuel Renaud

Attaché de presse

Aile parlementaire du Parti Québécois

(418) 720-5717

Emmanuel.renaud@assnat.qc.ca

à découvrir

Une équipe aguerrie pour faire avancer le Québec

Québec, le 4 novembre 2022 – Paul St-Pierre Plamondon est fier de présenter les dossiers qu’il portera avec ses députés aguerris. Avec ses deux collègues, il est prêt à porter la voix

Lettre à Gabriel Nadeau-Dubois

Monsieur le co-porte-parole de Québec solidaire, Je sollicite votre collaboration dans le dossier du serment au roi prévu dans la constitution canadienne de 1867. Comme vous le savez, j’ai signifié

Lettre à Dominique Anglade

Madame la Cheffe de l’opposition officielle, Je sollicite votre collaboration dans le dossier du serment au roi prévu dans la constitution canadienne de 1867. Comme vous le savez, j’ai signifié