Le Parti Québécois veut des soins de santé à la portée de tous

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Le député des Îles-de-la-Madeleine, chef parlementaire et porte-parole du Parti Québécois en matière de santé, Joël Arseneau, le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon, ainsi que leurs invités, trois professionnels du milieu de la santé, ont présenté ce matin leur plan santé, axé sur trois grandes priorités : la proximité des services, les soins à domicile, et le respect des travailleurs du réseau.

EN BREF

En matière de santé et de services sociaux, le Parti Québécois oriente son action autour de trois axes fondamentaux :

  • Redonner aux CLSC leur mission première de porte d’entrée du réseau;
  • Miser sur les soins à domicile et le réseau communautaire;
  • Faire du réseau de la santé et des services sociaux rien de moins que le meilleur employeur du domaine.
  • Le tout sera chapeauté par un principe qui devrait guider notre société au complet : la prévention.

Entourés de Mme Sylvie Tanguay, assistante infirmière-chef, du Dr Lucien Rodrigue, urgentiste, et de la physiothérapeute Camille Pellerin-Forget, MM. Arseneau et St-Pierre Plamondon ont présenté leur plan pour rebâtir le réseau de la santé et des services sociaux. Une présentation qui ne peut se passer de faire le bilan des gouvernements libéraux et caquiste. « Le réseau de la santé et des services sociaux est devenu complexe, hermétique, voire hostile pour les usagers. On ne sait plus à quelle porte frapper, donc on se rend à l’urgence. Ce n’est pas normal. Il est temps de sortir de cette vision hospitalocentriste et d’offrir un vrai réseau de proximité aux Québécois », a déclaré le député des Îles.

« Les soins doivent être faciles d’accès. Soit ils sont disponibles tout près, soit ils sont offerts à domicile. Avec nous, les CLSC seront extraits des structures centralisatrices que sont les CISSS et les CIUSSS pour retrouver de l’autonomie de gestion. On en refera de vraies cliniques de proximité qui répondront aux urgences mineures et miseront sur la promotion de la santé et la prévention. De l’accompagnement et des services en santé mentale y seront aussi offerts », a pour sa part précisé Paul St-Pierre Plamondon, qui ajoute que pour améliorer l’accès et les services, le milieu communautaire doit également être mis à contribution et profiter d’un financement adéquat.

« Nous l’avons dit maintes et maintes fois : il faut véritablement entreprendre l’incontournable virage des soins à domicile. Pour nous, cela signifie tripler le nombre d’heures offertes, et allouer aux soins à domicile 50 % du budget consacré aux soins de longue durée d’ici 5 ans. Nous devons permettre aux personnes aînées en perte d’autonomie, aux personnes vulnérables de rester chez elles et d’obtenir les soins et services nécessaires. Pour nous, c’est une question de dignité et nous comptons d’ailleurs améliorer considérablement l’appui aux proches aidants, car nous reconnaissons leur contribution, l’engagement que cela demande; il est primordial de les soutenir », a insisté Joël Arseneau.

Les conditions de travail du personnel et la gouvernance du réseau constituent la troisième priorité pour le Parti Québécois, sans laquelle ce plan n’existerait pas. « Question de les attirer et de les retenir dans le réseau, prenons les moyens d’offrir à nos travailleurs des conditions imbattables. Mettons fin au temps supplémentaire obligatoire, aux horaires de faction et au recours aux agences privées. Permettons aux professionnels d’exercer à la hauteur de leur compétence, d’être plus autonomes dans leur pratique », a ensuite illustré le chef du Parti Québécois.

« Le Parti Québécois propose un réseau de santé et de services sociaux qui s’occupe de son monde, et qui respecte les professionnels qui y travaillent. Selon nous, cela fait partie d’un principe sur lequel repose toute société égalitaire : un accès facile et universel aux soins et aux services de santé », a résumé Paul St-Pierre Plamondon.

Consultez le plan : https://pq.org/wp-content/uploads/2022/08/220606-La-sante-a-votre-porte.pdf

– 30 –

SOURCE : 

Laura Chouinard-Thuly
Attachée de presse
Aile parlementaire du Parti Québécois
514 880-9594
Laura.Chouinard-Thuly@assnat.qc.ca

à découvrir

Alphabétisation et qualité du français

Le Parti Québécois lancera un grand chantier pour une meilleure maîtrise du français Tadoussac, le 20 septembre 2022 – Paul St‑Pierre Plamondon (Camille-Laurin) et le candidat dans René-Lévesque, Jeff Dufour