Grâce au Parti Québécois, les patients des régions seront mieux indemnisés

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Québec, le 27 avril 2022 – À la suite d’un vibrant plaidoyer au nom des patients des régions éloignées, le député des Îles-de-la-Madeleine, chef parlementaire et porte-parole du Parti Québécois en matière de santé, Joël Arseneau, est heureux de partager avec eux une excellente nouvelle : il a obtenu l’assurance du ministre de la Santé, Christian Dubé, que les indemnités qui leur sont versées lorsqu’ils doivent se déplacer pour recevoir des soins spécialisés seront bonifiées.

EN BREF

§ Aux yeux du Parti Québécois, vivre en région ne doit en aucune circonstance représenter un désavantage.

§ C’est pourquoi nous demandons depuis quatre ans une augmentation significative des indemnités versées aux patients devant se déplacer pour recevoir des soins.

§ Aujourd’hui, le ministre Dubé s’est engagé à bonifier la Politique de déplacement des usagers, et à l’indexer annuellement; une victoire pour les patients des régions et leurs proches!

Le Parti Québécois plaide depuis quatre ans maintenant pour que soit bonifiée la Politique de déplacement des usagers. « En avril 2021, nous avons fait un pas en avant; le gouvernement a procédé à quelques ajustements, mais les sommes versées pour les frais de déplacement, d’hébergement et de repas demeuraient largement insuffisantes – qui arrive à trouver une chambre d’hôtel à 108 $, à Québec? Or, aujourd’hui, le ministre l’a non seulement reconnu, il s’est en outre engagé à réviser la Politique, à la bonifier et à l’indexer annuellement », a résumé le député des Îles-de-la-Madeleine.

Joël Arseneau a passionnément porté ce dossier, ayant lui-même été témoin d’iniquités importantes touchant des citoyens de sa circonscription. « J’ai vu des gens forcés de faire des choix déchirants. Certains ont dû renoncer à prendre des vacances. D’autres ont entamé leur fonds de pension. Pourtant, ils paient leurs impôts, comme tous les Québécois! Je ne peux tolérer cette injustice. Au Québec, personne ne devrait avoir à payer pour se faire soigner; soit on rend disponibles les soins spécialisés dans toutes les régions, soit on indemnise adéquatement les gens qui doivent se déplacer pour en recevoir », a-t-il insisté.

Le député fait lui aussi une promesse au ministre Dubé. « Je demeurerai vigilant et j’assurerai un suivi serré pour que la révision s’applique rapidement. »

– 30 –

SOURCE :

Laura Chouinard-Thuly

Attachée de presse

Aile parlementaire du Parti Québécois

514 880-9594

Laura.Chouinard-Thuly@assnat.qc.ca

à découvrir

Alphabétisation et qualité du français

Le Parti Québécois lancera un grand chantier pour une meilleure maîtrise du français Tadoussac, le 20 septembre 2022 – Paul St‑Pierre Plamondon (Camille-Laurin) et le candidat dans René-Lévesque, Jeff Dufour