Le Parti Québécois salue l’immense contribution de Véronique Hivon

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Québec, le 21 avril 2022 – Ce matin, dans sa circonscription de Joliette, la députée Véronique Hivon a fait l’annonce qu’elle ne sollicitera pas de nouveau mandat en 2022. Le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon, le député des Îles‑de‑la-Madeleine et chef parlementaire, Joël Arseneau, ainsi que l’ensemble des députés et du personnel du parti et de l’aile parlementaire ont évidemment tenu à souligner sa contribution exceptionnelle au cours des 14 dernières années.

Élue en 2008 lors des élections générales, Véronique Hivon a notamment été ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse sous le gouvernement du Parti Québécois de Pauline Marois. Députée présente, dévouée et humaine, elle aura également défendu avec passion et ténacité les gens de Joliette. Son approche basée sur l’écoute et le partage fait en sorte qu’elle sera à jamais associée à la défense des plus vulnérables d’entre nous et à la recherche de la justice et de l’égalité des chances, surtout pour les tout-petits.

Grâce à sa détermination et à son désir de faire passer avant tout les intérêts des citoyens, Véronique Hivon laisse un bilan dont elle peut être très fière – mentionnons la Loi concernant les soins de fin de vie, la création des tribunaux spécialisés en matière de violences sexuelle et conjugale, la première Politique nationale de lutte contre l’itinérance, l’égalité de traitement en matière de congés parentaux pour les parents adoptants, sa bataille pour la sécurisation culturelle des nations autochtones, son engagement pour que soit levé le délai de prescription dans le cas de poursuites civiles liées aux agressions sexuelles, sa lutte pour un meilleur financement et davantage de soutien pour les activités valorisantes et stimulantes destinées aux personnes de 21 ans et plus vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme, ainsi que sa réelle volonté de mieux outiller le milieu communautaire, entre autres.

« Au nom de l’ensemble des membres et du caucus du Parti Québécois, je tiens à dire un immense merci, du fond du cœur, à Véronique Hivon. Véronique, tu as été une députée exceptionnelle. Tu demeureras bien sûr une personne au cœur grand comme le monde. Merci de t’être engagée si profondément, merci d’avoir montré qu’on peut faire de la politique autrement, en gardant en tête de nobles idéaux, et des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue pendant qu’on les poursuit », a déclaré Paul St-Pierre Plamondon.

« Véronique aura montré à tous les Québécois que lorsqu’on travaille dans l’intérêt des gens, il est possible de changer les choses de l’intérieur, grâce à la politique et non malgré elle. Tout au long de sa carrière de députée, elle aura été un véritable remède contre le cynisme ambiant et, pour cela, c’est tout le Québec qui peut lui être reconnaissant. Elle tiendra un rôle différent dans l’avenir, mais je sais que Véronique restera une militante engagée pour les causes sociales qui lui tiennent tellement à cœur, ainsi qu’en faveur de notre cause commune, celle de notre liberté collective, celle de l’indépendance », a poursuivi le chef du Parti Québécois.

Pour sa part, Joël Arseneau a tenu à souligner à quel point sa collègue de Joliette fut pour lui une figure inspirante. « Véronique sait comment rallier les gens, trouver le parfait compromis, et elle le fait toujours dans le respect de chacun. J’ai été privilégié de faire mes premiers pas à l’Assemblée nationale à ses côtés. Elle restera pour moi non seulement un exemple, une référence, mais également une personne de confiance, une amie », a-t-il confié.

La principale intéressée reconnaît la chance et le privilège qu’elle a eus de siéger à l’Assemblée nationale. « Représenter les gens de Joliette fut pour moi une immense fierté. J’ai aimé chaque minute de ces presque 14 années. Chaque jour, depuis ma première élection, je me suis levée en souhaitant d’abord une chose : être à la hauteur de la confiance que les gens avaient placée en moi. Être députée, pour quelqu’un qui veut changer les choses, c’est la plus belle fonction qui existe. Et être députée du Parti Québécois, ce parti que j’aime profondément, m’a permis de bâtir sur des assises sociales‑démocrates solides, et de continuer à nous faire avancer, collectivement. Je serai là, d’une manière simplement différente, mais je serai bien là pour poursuivre le travail, pour un Québec juste et humain, pour un Québec qui se fera suffisamment confiance pour aller au bout de lui-même, et enfin se dire oui », a exprimé Véronique Hivon.

– 30 –

SOURCE :

Anne-Sophie Desprez

Directrice adjointe des communications

Aile parlementaire du Parti Québécois

418 271-0485

Anne-Sophie.Desprez@assnat.qc.ca

à découvrir

Alphabétisation et qualité du français

Le Parti Québécois lancera un grand chantier pour une meilleure maîtrise du français Tadoussac, le 20 septembre 2022 – Paul St‑Pierre Plamondon (Camille-Laurin) et le candidat dans René-Lévesque, Jeff Dufour