Le Parti Québécois présente cinq candidates

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Montréal, le 18 mars 2022 – Le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon, est fier de présenter cinq candidatures féminines qui, lorsqu’elles auront remporté leur investiture, porteront les couleurs du Parti Québécois en vue des élections du 3 octobre prochain.

Dans la circonscription de Chambly, Marie-Laurence Desgagné.
Dans la circonscription de Fabre, Catherine Dansereau Redhead.
Dans la circonscription de Groulx, Jeanne Craig Larouche.
Dans la circonscription de Laporte, Soledad Orihuela-Bouchard.
Dans la circonscription de Saint-Henri–Sainte-Anne, Julie Daubois.

« Lors de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, nous nous étions engagés à présenter huit candidates au cours du mois de mars; cette journée-là, nous avons d’ailleurs rendu publique la candidature de Marie‑Laurence et, aujourd’hui, nous sommes chanceux de pouvoir ajouter Catherine, Julie, Soledad et Jeanne à notre équipe », a déclaré Paul St-Pierre Plamondon.

« Depuis la fondation du Parti Québécois, a-t-il poursuivi, la place des femmes est pour nous un enjeu de grande importance. De Lise Payette à la première ministre Pauline Marois, en passant par Véronique Hivon, l’histoire du Parti Québécois a été marquée par des femmes politiques exceptionnelles. Notre objectif est bien sûr de continuer dans cette voie! Je suis donc très heureux d’ajouter cinq femmes à l’équipe; ensemble, nous allons défendre les valeurs qui nous sont chères, et bonifier nos idées en vue de la campagne électorale. »

Le Parti Québécois, c’est le parti des grandes réformes pour l’égalité hommes-femmes. « Nos actions parlent d’elles-mêmes : récemment, nous avons présenté une politique 100 % CPE, pour permettre aux femmes de tous les milieux de retourner sur le marché du travail et d’avoir une place de qualité pour leur enfant. Et, plus tôt ce mois‑ci, Méganne Perry Mélançon a proposé de donner plus de mordant à la Loi sur l’équité salariale, car on sait que même si cette loi a amélioré grandement la situation, il reste toujours un écart de 10 % entre les salaires des hommes et ceux des femmes », a par ailleurs souligné le chef du Parti Québécois.

« Je suis très fier de voir qu’une nouvelle génération d’indépendantistes prend de plus en plus sa place au Parti Québécois. Car, oui, il y a toute une génération qui n’a jamais eu l’occasion de se prononcer dans le débat sur l’avenir du Québec, ou bien d’en entendre parler de manière approfondie. C’est ce que nous entendons faire, au cours des prochaines années; c’est ce à quoi je me suis engagé, comme chef. Dans cette mission m’appuieront d’excellentes ambassadrices, qui parleront de notre cause avec détermination, sincérité et vigueur. Aujourd’hui, nous ajoutons à notre équipe des femmes de cœur et de talent qui nous rapprocheront de notre objectif », a conclu Paul St‑Pierre Plamondon.

Ce qu’elles ont dit :

« Les derniers mois nous ont montré que le Parti Québécois est le seul parti crédible et sincère sur la question de la langue. Il nous faut aussi un gouvernement qui sache prendre soin de nos services et de notre environnement pour les générations futures. »

– Marie-Laurence Desgagné, candidate à l’investiture dans Chambly

« J’ai à cœur l’amélioration de notre système d’enseignement ainsi que l’importance de présenter un plan concret pour lutter contre la crise climatique. Dans ces deux cas, le Parti Québécois est de loin la formation politique qui rejoint le plus mes valeurs. »

– Catherine Dansereau Redhead, candidate à l’investiture dans Fabre

« Je suis très fière de m’engager pour la cause de l’indépendance, une cause qui se renouvelle et qui parle à la jeunesse. C’est la raison fondamentale de mon engagement avec le Parti Québécois! »

– Jeanne Craig Larouche, candidate à l’investiture dans Groulx

« La cérémonie de citoyenneté québécoise proposée par le Parti Québécois sera gratifiante pour les nouveaux Québécois. J’ai très hâte de faire la promotion active de cette initiative et des autres idées du Parti Québécois. »

– Soledad Orihuela-Bouchard, candidate à l’investiture dans Laporte

« Maintenant que je suis une jeune mère, j’ai envie d’en faire plus, de me battre pour un projet de société rassembleur où les questions de l’environnement et de l’égalité des chances sont au cœur des préoccupations, et ça passe nécessairement par l’indépendance! »

– Julie Daubois, candidate à l’investiture dans Saint-Henri–Sainte-Anne

– 30 –

SOURCE : François Leroux

Directeur des communications

Parti Québécois
514 885-3708

à découvrir

Alphabétisation et qualité du français

Le Parti Québécois lancera un grand chantier pour une meilleure maîtrise du français Tadoussac, le 20 septembre 2022 – Paul St‑Pierre Plamondon (Camille-Laurin) et le candidat dans René-Lévesque, Jeff Dufour