Transport aérien régional – La CAQ doit appuyer les initiatives telles que la coop TREQ

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Québec, le 15 février 2022 – De concert avec des représentants de la CSN, le député des Îles‑de‑la‑Madeleine, chef parlementaire et porte‑parole du Parti Québécois en matière de transports, Joël Arseneau, ainsi que le député de René-Lévesque et leader parlementaire, Martin Ouellet, ont une nouvelle fois réclamé que le gouvernement caquiste donne enfin un appui clair et concret à la coopérative TREQ, dont le modèle novateur contribuera à restructurer les services régionaux de transport aérien, au bénéfice de la population.

EN BREF

  • En point de presse, la CSN et le Parti Québécois ont demandé à la CAQ de soutenir la coopérative TREQ, qui vise à pérenniser le transport aérien régional.
  • L’inaction du gouvernement coûte cher aux industries, aux gens d’affaires et aux populations des régions; il est temps que ça bouge!

Joël Arseneau ne compte plus les sorties qu’il a faites pour demander au gouvernement caquiste de préciser ce qu’il entend mettre en avant pour améliorer la fiabilité, l’accessibilité et, surtout, pour assurer la pérennité des services aériens dans les régions du Québec. « Les citoyens des régions attendent le plan de relance depuis près d’un an et demi, ça suffit! Ce n’est pas exagéré ni prématuré de dire que dans ce dossier, la CAQ est aux abonnés absents; si elle souhaite agir, c’est maintenant! Le transport aérien régional a besoin d’un signal fort, les pistes de solution sont connues et le projet de TREQ en fait partie », a déclaré le chef parlementaire du Parti Québécois.

Méritant assurément d’être évalué, considéré, voire encouragé et soutenu, le modèle d’affaires de TREQ, une coopérative, saurait possiblement répondre à un certain nombre de besoins, notamment quant à la fréquence, au coût et à la régularité des vols. « Sur la Côte-Nord, TREQ a déjà obtenu l’appui d’élus, de gens d’affaires et de milliers de membres. Les gens sont mobilisés et souhaitent que le gouvernement emboîte enfin le pas! Chez nous, le transport aérien, c’est nécessaire non seulement pour le développement économique, mais aussi pour la sécurité des citoyennes et des citoyens », a pour sa part insisté Martin Ouellet.

– 30 –

SOURCE :

Laura Chouinard-Thuly

Attachée de presse

Aile parlementaire du Parti Québécois

514 880-9594

Laura.Chouinard-Thuly@assnat.qc.ca

à découvrir

Alphabétisation et qualité du français

Le Parti Québécois lancera un grand chantier pour une meilleure maîtrise du français Tadoussac, le 20 septembre 2022 – Paul St‑Pierre Plamondon (Camille-Laurin) et le candidat dans René-Lévesque, Jeff Dufour