Passeport vaccinal – Le Parti Québécois réclame un débat avec experts

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Ce matin en point de presse, le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon, a souligné la zone d’ombre qui se dessine quant à l’application du passeport vaccinal au cours des semaines et des mois à venir. Conséquemment, à titre de membre de la Commission de la santé et des services sociaux (CSSS), le député des Îles-de-la-Madeleine, chef parlementaire et porte‑parole du Parti Québécois en matière de santé, Joël Arseneau, a réclamé un mandat d’initiative afin que ses membres puissent rapidement trancher, en s’appuyant sur l’avis d’experts, la question de la pertinence de maintenir, ou non, la mesure.

EN BREF

  • Le Parti Québécois demande que la CSSS soit rapidement mandatée pour se pencher sur l’opportunité de maintenir l’application du passeport vaccinal, entre autres mesures sanitaires.
  • Il est temps qu’on entende les experts des domaines de la santé publique, de l’éthique et du juridique, notamment, se prononcer sur la pertinence actuelle et à venir d’un passeport vaccinal.

Le chef du Parti Québécois a rappelé qu’au départ, le passeport vaccinal était censé être une mesure temporaire et exceptionnelle; toutefois, dans la perspective de la fin anticipée de l’urgence sanitaire, la CAQ laisse planer à ce sujet un flou qui l’arrange. « Le gouvernement serait-il tenté de faire du passeport vaccinal une mesure permanente? Le cas échéant, la Santé publique a-t-elle renouvelé son soutien à la mesure? Nous devons obtenir des réponses à ces questions cruciales », a-t-il déclaré.

« Au sortir de la cinquième vague de la pandémie, nous devons pouvoir planifier la suite des choses. Et, pour planifier, nous devons pouvoir débattre, entendre des experts se prononcer sur, notamment, l’opportunité d’un passeport vaccinal. Je souhaite que les membres de la Commission saisissent bien l’importance de cet enjeu social et démocratique, et qu’ils en fassent une priorité », a quant à lui insisté Joël Arseneau.

– 30 –

SOURCE :

Laura Chouinard-Thuly
Attachée de presse
Aile parlementaire du Parti Québécois
514 880-9594
Laura.Chouinard-Thuly@assnat.qc.ca

à découvrir

Alphabétisation et qualité du français

Le Parti Québécois lancera un grand chantier pour une meilleure maîtrise du français Tadoussac, le 20 septembre 2022 – Paul St‑Pierre Plamondon (Camille-Laurin) et le candidat dans René-Lévesque, Jeff Dufour