Adoption d’une motion du Parti Québécois – Le gouvernement devra agir pour prévenir et faire reculer l’itinérance chez les jeunes

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Québec, le 8 décembre 2021 – Ce matin en Chambre, dans la foulée du Forum prévention itinérance jeunesse, auquel il a participé, le député de René‑Lévesque, leader parlementaire et porte-parole du Parti Québécois en matière de solidarité sociale et de lutte contre la pauvreté, Martin Ouellet, a déposé et fait adopter une motion appelant le gouvernement à agir en amont pour faire reculer le phénomène de l’itinérance jeunesse, en misant notamment sur les forces et les propositions des jeunes eux-mêmes.

La motion adoptée à l’unanimité se lit comme suit :

« Que l’Assemblée nationale reconnaisse que la prévention de l’itinérance jeunesse est une responsabilité collective de la société québécoise;

Dans un souci de bienveillance et d’inclusion, qu’elle tienne compte du fait que les jeunes en situation précaire ont des besoins spécifiques, mais également des forces ainsi qu’un pouvoir certain d’autodétermination;

En ce sens, qu’elle s’engage à défendre les droits des jeunes dans toutes les sphères de leur vie, ainsi qu’à impliquer concrètement et inconditionnellement ces derniers dans toutes les initiatives visant à faire reculer l’itinérance jeunesse;

Enfin, qu’elle demande au gouvernement de privilégier une approche globale pour entamer un virage misant sur la prévention et s’inspirant de la vision et des valeurs communes contenues dans la déclaration issue du Forum prévention itinérance jeunesse des 18 et 19 novembre derniers. »

À l’occasion du Forum prévention itinérance jeunesse, le député a rencontré des jeunes inspirants, aux idées claires et innovantes. « Leurs témoignages, poignants de vérité, m’ont touché et ému. Certains de ces jeunes, bien qu’ils soient aux prises avec un contexte de vie des plus difficiles, demeurent mobilisés et soucieux de ne laisser personne derrière », a souligné le député.

Martin Ouellet a retenu de ses discussions que la nouvelle génération a plusieurs solutions à proposer pour prévenir et faire reculer l’itinérance jeunesse. « Des ressources adaptées à leur réalité, le respect, la défense et la promotion de leurs droits, un meilleur accès aux services d’aide et d’accompagnement en santé mentale… les jeunes ont soumis des idées porteuses, que le gouvernement a tout intérêt à écouter et à mettre en œuvre. Or, vu l’adoption unanime de la motion que j’ai déposée ce matin, nous pouvons légitimement souhaiter que les choses se mettent à bouger rapidement », a-t-il ajouté.

– 30 –

SOURCE :

Laura Chouinard-Thuly

Attachée de presse

Aile parlementaire du Parti Québécois

514 880-9594

Laura.Chouinard-Thuly@assnat.qc.ca

à découvrir

Alphabétisation et qualité du français

Le Parti Québécois lancera un grand chantier pour une meilleure maîtrise du français Tadoussac, le 20 septembre 2022 – Paul St‑Pierre Plamondon (Camille-Laurin) et le candidat dans René-Lévesque, Jeff Dufour