Santé et sécurité au travail – Le Parti Québécois se range résolument du côté des travailleurs et des travailleuses

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Québec, le 26 août 2021 – L’étude du projet de loi no 59, Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail, entrant dans une phase cruciale, le député de Jonquière et porte-parole du Parti Québécois en matière de travail, Sylvain Gaudreault, estime important de réitérer qu’il demeure debout aux côtés des travailleurs et des travailleuses, et que le Parti Québécois ne fera pas de compromis quant à la santé et à la sécurité au travail.

EN BREF

  • Censé moderniser le régime de santé et de sécurité du travail, le projet de loi no 59 contient néanmoins plusieurs articles litigieux appelés à être débattus ces prochaines semaines;
  • Le Parti Québécois entend être particulièrement vigilant pour assurer le respect des droits et les intérêts des travailleurs et des travailleuses;
  • Sylvain Gaudreault se joindra aux syndicats qui manifesteront ce midi, devant l’Assemblée nationale; ensemble, ils signifieront qu’il ne saurait y avoir de « bonne » économie si elle se fait au détriment de la santé et de la sécurité des travailleurs et des travailleuses.

Sylvain Gaudreault est catégorique : la santé et la sécurité des travailleurs québécois doivent rester les priorités absolues, et rien ne saurait justifier qu’on abaisse les exigences à cet égard. « Dans sa forme actuelle, le projet de loi no 59 prévoit, par exemple, qu’une entreprise pourra gérer la santé et la sécurité des travailleurs et des travailleuses de façon globale plutôt que dans chacun de ses établissements; c’est le principe du « multiétablissement ». Pourtant, il est essentiel de tenir compte des différences entre les usines ou les succursales d’une même entreprise. Il est inacceptable qu’une compagnie puisse dorénavant ne compter qu’un seul programme de prévention et qu’un seul comité de santé et sécurité pour l’ensemble de ses installations sur un territoire. Je viens d’une région fortement industrielle et je sais ce que cela représente au quotidien pour les travailleurs et les travailleuses », a-t-il témoigné.

Cette possibilité soulève d’immenses inquiétudes en matière de santé et sécurité. « Dans ces conditions, est-ce que les représentants en santé et sécurité pourront assumer pleinement leur mandat et leurs responsabilités? Avec le multiétablissement, les programmes de prévention seront inadéquats, puisqu’ils tenteront de chapeauter un trop grand ensemble et ne répondront plus aux réalités particulières de chacun des milieux de travail qu’ils couvriront. Ultimement, donc, on risque de voir augmenter le nombre d’accidents », a poursuivi le député de Jonquière.

À midi aujourd’hui, Sylvain Gaudreault se joindra aux syndicats qui manifesteront devant l’Assemblée nationale pour attirer l’attention du gouvernement sur les dangers que contient son projet de réforme du régime de santé et de sécurité du travail. « Le Parti Québécois tient à appuyer les syndicats et les travailleurs dans leurs démarches. Il est primordial que le gouvernement prenne conscience que dans sa forme actuelle, son projet de loi constitue un important recul et qu’il porte une atteinte considérable aux structures de santé et de sécurité du travail que s’est données l’État québécois », a-t-il conclu.

– 30 –

SOURCE :

Laura Chouinard-Thuly

Attachée de presse

Aile parlementaire du Parti Québécois

514 880-9594

Laura.Chouinard-Thuly@assnat.qc.ca

à découvrir

Alphabétisation et qualité du français

Le Parti Québécois lancera un grand chantier pour une meilleure maîtrise du français Tadoussac, le 20 septembre 2022 – Paul St‑Pierre Plamondon (Camille-Laurin) et le candidat dans René-Lévesque, Jeff Dufour