La ministre Lucie Charlebois doit renégocier l’entente SPLI
lundi 14 mars, 2016
Facebook
Twitter

À l’approche du dépôt des budgets québécois et fédéral, le caucus des députés du Parti Québécois de Montréal et la députée du Bloc Québécois de Repentigny, Monique Pauzé, accompagnés de représentants du Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM), du Réseau SOLIDARITÉ Itinérance du Québec (RSIQ) et des organismes le Foyer de jeunes travailleurs et travailleuses de Montréal (FJTTM), Logemen’occupe, Dopamine, L’Itinéraire et le Centre NAHA, demandent à la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois, de débloquer un fonds d’urgence pour aider les organismes touchés par les compressions budgétaires qu’a entraînées la redéfinition des paramètres de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI) et de profiter de la présence d’un nouveau gouvernement à Ottawa pour renégocier les termes de l’Entente Canada-Québec concernant la SPLI.

Vidéos supplémentaires