Une nouvelle loi pour mieux choisir les personnes immigrantes

Diane De Courcy

J’ai déposé cette semaine [le projet de loi sur l’immigration au Québec](http://pq.org/video/diane-de-courcy-depose-une-nouvelle-loi-sur-limmig/). Son adoption par l’Assemblée nationale permettrait de doter le Québec d’un système d’immigration moderne et efficace assorti d’un processus d’immigration plus rapide, d’une meilleure sélection des personnes immigrantes et d’un meilleur soutien en termes de francisation et d’intégration, en emploi tout particulièrement. La […]

vendredi 21 février, 2014
Partagez
Partagez
Partagez

J’ai déposé cette semaine le projet de loi sur l’immigration au Québec. Son adoption par l’Assemblée nationale permettrait de doter le Québec d’un système d’immigration moderne et efficace assorti d’un processus d’immigration plus rapide, d’une meilleure sélection des personnes immigrantes et d’un meilleur soutien en termes de francisation et d’intégration, en emploi tout particulièrement.

La loi actuelle date de 1968, c’est-à-dire d’avant l’adoption de la Charte de la langue française et d’avant la mise en place d’une gamme de services pour soutenir l’intégration des personnes immigrantes.

Malgré toutes les actions menées en francisation, en intégration et en régionalisation, ces notions sont absentes de la loi actuelle. Il est donc temps de proposer une nouvelle loi.

Méthode désuète

Présentement, notre système de sélection des immigrants s’appuie sur le principe du «premier arrivé, premier servi». Chaque dossier reçu étant analysé, les demandes ne cessent de s’accumuler, ce qui entraîne de longs délais de traitement. À mon arrivée au Ministère en 2012, près de 100?000?dossiers étaient en attente de traitement. Aujourd’hui, il y en a environ 80?000. C’est encore beaucoup trop!

Si le Québec est victime de son succès, on peut aussi dire que le gouvernement précédent a laissé aller les choses. D’excellents candidats peuvent attendre pendant des années avant qu’on ouvre leur dossier. De plus, le Québec continue d’évoluer pendant ce temps. Conséquence? Nous faisons nos choix en fonction de besoins exprimés précédemment, ce qui n’est pas idéal.

Il nous faut trouver un nouveau mécanisme de sélection qui nous permette de choisir les meilleurs candidats plus rapidement et efficacement.

« Déclaration d'intérêt »

Une nouvelle loi sur l’immigration nous permettra de mettre en place une sélection basée sur une «déclaration d’intérêt», comme cela se fait en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Ce système vise uniquement les travailleurs qualifiés et ne concerne pas les candidats à l'immigration familiale et humanitaire. Il comporte deux étapes distinctes.

Dans un premier temps, la personne soumet sa candidature en ligne. Cette déclaration d’intérêt permet au Ministère d’identifier plus rapidement les candidats dont le profil est recherché. Dans un deuxième temps, les candidats ciblés, c’est-à-dire les personnes qui répondent aux besoins spécifiques du Québec, sont invités en priorité à faire une demande d’immigration.

Instaurer la déclaration d’intérêt nous permettra donc d’accélérer le processus de sélection et d’éviter d’accumuler des inventaires. Nos ressources et nos efforts seront ainsi beaucoup mieux investis.

Les partis doivent être aussi constructifs que les partenaires

L’automne dernier, j’ai consulté les principales associations patronales, syndicales et communautaires ainsi que plusieurs spécialistes de l’immigration. Tous ont été très réceptifs à l’idée d’une nouvelle loi et de la mise en place de la déclaration d’intérêt.

J’invite les différentes formations politiques à être constructives elles aussi: leur collaboration permettra de mettre en œuvre le nouveau processus dans les meilleurs délais, sous cette législature ou sous la prochaine, si le temps venait à nous manquer.

Diane de Courcy, députée de Crémazie
Ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française

Lettre ouverte publiée sur le site Web du Journal de Québec le 18 février 2014

fermer

RESTONS EN CONTACT

Avant de continuer :
Le formulaire a détecté qu'il manque des informations.
Nous avons bien reçu vos informations!
Merci de votre intérêt pour le Parti Québécois.