4.1
CONSOLIDER LE STATUT DU FRANÇAIS COMME LANGUE OFFICIELLE ET COMMUNE DU QUÉBEC
4.2
LA CULTURE ET LA COMMUNICATION : UNE DIMENSION À PART ENTIÈRE DE LA RICHESSE DU QUÉBEC
4.3
LA COMMUNAUTÉ ANGLOPHONE, PARTIE PRENANTE DE NOTRE PROJET COLLECTIF
4.4
UNE LOI-CADRE SUR LA CONCORDANCE CULTURELLE
4.5
UN QUÉBEC INDÉPENDANT: LA SOUVERAINETÉ LINGUISTIQUE ET CULTURELLE
Twitter

Sur la base du partage du français, le Parti Québécois s’engage à continuer de construire une société équitable et avant-gardiste. Le socle nécessaire à l’épanouissement de cette société unique en Amérique du Nord demeure la vitalité de la langue française et de la culture québécoise.

Le Québec demeurera ainsi fièrement une terre d’accueil respectueuse de sa diversité, notamment celle issue de l’immigration, où cohabitent les peuples autochtones, une majorité francophone et la communauté anglophone. D’autres Québécois et Québécoises d’origines diverses continuent de se joindre à ce grand projet qu’est celui de la construction du Québec de demain et de sa société francophone en Amérique du Nord.

Construire la décentralisation au niveau des régions, c’est également une étape nécessaire à la reconfiguration des institutions politiques qu’amènera la fondation du pays du Québec. La décentralisation au niveau régional devra être précédée de la mise en place d’un encadrement incluant des balises visant à assurer la probité et l’intégrité des gestes des élus régionaux.

Construire la décentralisation au niveau des régions, c’est également une étape nécessaire à la reconfiguration des institutions politiques qu’amènera la fondation du pays du Québec. La décentralisation au niveau régional devra être précédée de la mise en place d’un encadrement incluant des balises visant à assurer la probité et l’intégrité des gestes des élus régionaux.