Priorité au patient

Pauline Marois

Partagez Partagez Partagez

lundi 17 mars, 2014
Partagez
Partagez
Partagez

Ce que nous avons annoncé aujourd’hui, ce n’est ni pour les médecins, ni pour les pharmaciens, ni pour les infirmières.

C’est pour vous tous et toutes. Pour vous donner de meilleurs soins. Nous savons que la santé, c’est votre grande priorité. C’est la nôtre aussi.

En 18 mois, le bilan du Parti Québécois en santé est déjà impressionnant.

Notre gouvernement a réussi à mettre en œuvre un plan clair et efficace pour que le patient devienne la priorité numéro 1 du système de santé. Nous avons travaillé fort. Nous avons agi là où il le fallait.

Dans le dernier budget de Nicolas Marceau, nous avons augmenté l’enveloppe dédiée à la santé de 976 millions de dollars. Nous avons investi dans les soins à domicile, dans l’accès aux médecins de famille.

Depuis que nous sommes arrivés au gouvernement, il y a 3000 personnes de moins sur les listes d'attente pour une chirurgie, et un nombre record d'interventions chirurgicales non urgentes ont été pratiquées.

Nous avons aussi créé 13 nouveaux groupes de médecine familiale. C'est 323 000 Québécois de plus qui ont désormais un médecin de famille.

De tels résultats ne surviennent pas par magie.

Ils tiennent à une nouvelle approche que nous sommes en train d'implanter avec le ministre Réjean Hébert : mettre à contribution tous les corps de professionnels de la santé pour améliorer l'accessibilité et la qualité des soins. On pense notamment aux infirmières cliniciennes, aux pharmaciens, aux kinésiologues, aux nutritionnistes, aux travailleurs sociaux, et j'en passe.

En développant cette première ligne, nous nous assurons que les gens puissent se faire soigner en demeurant chez eux, plutôt qu'en étant hospitalisés. Nous nous assurons également d’éviter que certains maux plus bénins ou certaines maladies chroniques s'aggravent et entraînent des complications nécessitant un séjour à l'hôpital.

Le Parti Québécois a réuni la meilleure équipe en santé. Une équipe multidisciplinaire et compétente qui rassemble l’expertise de plusieurs groupes de professionnels : Réjean Hébert, le meilleur ministre de la Santé des dix dernières années, Véronique Hivon, une ministre empathique et rigoureuse, Diane Lamarre, ex-présidente de l'Ordre des pharmaciens du Québec et candidate dans Taillon, Gyslaine Desrosiers, ancienne présidente-directrice générale de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et candidate dans Blainville, et le docteur Gilles Aubé, médecin de famille et candidat dans Hull.

Nous avons la meilleure équipe. Nous avons le meilleur plan. Nous avons la détermination.

Et nous allons réussir!



Le 17 mars en bref: Donner la priorité au patient

fermer

RESTONS EN CONTACT

Avant de continuer :
Le formulaire a détecté qu'il manque des informations.
Nous avons bien reçu vos informations!
Merci de votre intérêt pour le Parti Québécois.