Pas de vacances au Parti Québécois... mais un peu quand même!

Pauline Marois

Partagez Partagez Partagez

samedi 21 juillet, 2012
Partagez
Partagez
Partagez

Plus que quelques jours de travail et je pourrai prendre un peu de repos. Enfin, ici et là, car il semble de plus en plus évident que l'été sera court!

J’avais bien hâte de me retrouver avec mes quatre enfants et mes deux petites-filles toutes neuves... Bref, loin du bureau, de la lecture de cinq journaux par jour et du brouhaha incessant.

C'était le premier été où je pouvais profiter un peu de mon chez-moi dans Charlevoix. Au menu : temps en famille, jardinage et cuisine, car quoi qu'en disent certains, je suis très habile aux casseroles!

Je pense que, après l'année politique que vient de vivre le Québec, nous aurions tous mérité de plus longues vacances. Mais, vous savez quoi? Tout comme vous, j'ai très hâte d'en découdre avec les libéraux de Jean Charest!

En effet, je pense que le plus tôt sera le mieux. Quand je passe les derniers mois en revue, je ne peux qu'être inquiète pour l'avenir du Québec. Le gouvernement libéral a ébranlé la confiance de la population envers nos institutions, alimenté le cynisme envers la classe politique, dilapidé nos ressources naturelles et augmenté la dette du Québec de façon draconienne. Il faut changer de gouvernement, et vite!

Mais pour mériter la confiance des Québécois, il faut faire davantage que de critiquer les autres. Il faut avoir une vision à proposer. Les citoyens du Québec s'attendent à ce que leurs élus défendent leurs valeurs et leurs intérêts. Que leur gouvernement assure une saine gestion de notre économie et une plus grande justice sociale. Les Québécois veulent s’affirmer, s’enrichir et s’entraider. Plus que de simplement changer de gouvernement, ce qu'il faut, c'est changer de direction!

C'est ce dont je veux discuter avec vous ici. Je veux prendre le temps de vous expliquer mes idées, de développer ma pensée, comme le contexte médiatique nous le permet trop peu souvent. Certains utilisent les médias sociaux pour attirer l'attention ou pour critiquer les autres. Moi, je veux m'en servir pour aller plus loin dans nos échanges.

En plus, n'est-ce pas ce qu'il y a de plus agréable à faire pendant l'été, prendre le temps de discuter, de refaire le monde pendant des heures et des heures en profitant du beau temps?

C'est donc ce que je vous propose si vous voulez me faire un peu de place dans vos vacances. Parce qu'il faut bien en profiter un peu...

Échangeons, discutons donc. Faisons vivre cet été québécois. Un été de saveurs et de couleurs, certes, mais surtout, souhaitons-le, un été libérateur!

fermer

RESTONS EN CONTACT

Avant de continuer :
Le formulaire a détecté qu'il manque des informations.
Nous avons bien reçu vos informations!
Merci de votre intérêt pour le Parti Québécois.