Victoire du Parti Québécois - La ministre Stéphanie Vallée et toute l’Assemblée nationale se rangent du côté de l’opposition officielle
mercredi 25 mai, 2016
Facebook
Twitter

Québec – La députée de Taschereau et porte-parole du Parti Québécois en matière de laïcité, Agnès Maltais, se réjouit du retrait de la partie 1 du projet de loi 59, celle incluant tous les articles liés aux discours haineux. Elle salue, d’ailleurs, l’unanimité du vote tenu cet après-midi à l’Assemblée nationale.

« Après un an de débats et de discussions en commission parlementaire, après le rejet par la majorité de la population et presque tous les groupes de la société de la partie portant sur les discours haineux, la ministre entend finalement raison et la retire. Dès août 2015, nous avons demandé la scission du projet de loi pour que soient traités séparément les discours haineux et les mariages forcés. Cela aura pris 8 mois de travail en commission pour y arriver, mais nous y sommes », a déclaré Agnès Maltais.

« Il était évident pour tous que restreindre la liberté d’expression était un non-sens, une dangereuse avenue dans laquelle nous engageait le gouvernement. Cela aurait pu introduire au Québec un climat d’autocensure néfaste pour notre vie sociale et démocratique. La solution pour contrer les discours haineux demeurera toujours la liberté d’expression en elle-même et les débats auxquels elle donne lieu. Nous nous réjouissons du recul de la ministre Vallée; c’est une grande victoire pour la population et la liberté d’expression », a conclu la porte-parole.