Vente de Fruits & Passion à des intérêts coréens - La ministre Élaine Zakaïb mettra tout en œuvre pour conserver l'usine de production au Québec
vendredi 21 juin, 2013
Facebook
Twitter

Montréal – À la suite de l'annonce de la vente de l'entreprise Fruits & Passion à des intérêts coréens, laissant craindre une éventuelle fermeture de l'usine de Candiac et la perte possible de 200 emplois, la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, s'est engagée à tout mettre en œuvre pour maintenir au Québec les activités de l'usine de production et ainsi sauvegarder le maximum d'emplois dans la région.

« Je peux vous assurer que nous allons rapidement rassembler les acteurs socioéconomiques concernés pour faire valoir les avantages concurrentiels du Québec auprès du nouvel acquéreur sud-coréen, THEFACESHOP », et ce, pour le convaincre de maintenir ici la production, comme l'avait fait l'acquéreur précédent, SC Johnson, a déclaré Élaine Zakaïb. « Nous devons unir nos forces et explorer toutes les avenues possibles pour y arriver. »

Élaine Zakaïb en a profité pour rappeler le rôle majeur du secteur manufacturier au sein de l'économie québécoise. « Ce secteur, malgré ses difficultés, demeure l'une de nos sources principales de croissance et de productivité. Il est donc impératif pour nous de soutenir nos entreprises. Le Québec possède tous les atouts requis pour satisfaire aux exigences des acquéreurs étrangers. J'ai confiance qu'ensemble, nous trouverons les arguments nécessaires pour convaincre l'acquéreur de revoir sa stratégie et pour minimiser les conséquences de cette transaction », a conclu la ministre déléguée.

L'entreprise fondée par des Québécois a été vendue à la filiale canadienne de l'américaine SC Johnson en 2008. C'est cette dernière qui vient à son tour de vendre à l'entreprise coréenne.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?