Utilisation des pesticides - Sylvain Roy obtient la tenue d'une commission parlementaire
vendredi 29 mars, 2019
Facebook
Twitter

QUÉBEC, le 28 mars 2019  - Le député de Bonaventure et porte-parole du troisième groupe d'opposition en matière d'agriculture et d'alimentation, Sylvain Roy, s'est dit très fier du fait que les membres de la Commission de l'agriculture, des pêcheries, de l'énergie et des ressources naturelles (CAPERN) aient donné leur aval pour que se tienne une commission parlementaire sur l'utilisation des pesticides en agriculture au Québec, et ce, à l'unanimité.

EN BREF

  • La demande du Parti Québécois a fait l'unanimité : une commission parlementaire sur l'utilisation des pesticides en agriculture sera tenue.
  • Les Québécois sont en droit de savoir quels produits sont utilisés, et quels sont leurs impacts sur la santé publique et l'environnement; toute la lumière doit être faite.
  • Les conclusions de cet important exercice parlementaire nous permettront d'amorcer une transition vers une agriculture plus saine, et feront assurément du Québec un leader du domaine.


Le député de Bonaventure est ravi que la CAPERN se soit saisie de ce mandat d'initiative. « Nous ne pouvons plus faire semblant que le dossier de l'utilisation des pesticides en agriculture n'est pas préoccupant. Avec cette commission parlementaire, nous allons enfin avoir l'heure juste quant aux impacts possibles des produits chimiques sur notre alimentation, notre santé et notre environnement. C'est une belle victoire du Parti Québécois! », s'est-il réjoui.

Sylvain Roy se dit rassuré : le fait que le gouvernement ait accepté d'aller de l'avant avec la tenue d'un tel exercice parlementaire est plutôt bon signe. « La survie d'une agriculture saine est en jeu, en ce moment. Comme moi, les organismes, les agriculteurs eux-mêmes, les consommateurs et les centres de recherche sont satisfaits de cette décision, qui nous permettra d'aller au fond des choses. Le gouvernement semble sensible à cet enjeu; c'est encourageant », a-t-il indiqué.

« On souhaite inciter les familles québécoises à acheter local; elles ont donc le droit de savoir ce qu'il y a, exactement, dans leur assiette. Les Québécois sont d'ailleurs de plus en plus nombreux à réclamer un virage, une transition vers une agriculture plus respectueuse de l'environnement et, par ricochet, de la santé publique. Il est temps que la lumière soit faite sur toute cette question », a ajouté le porte-parole.

Sylvain Roy est très heureux d'être à l'origine de ce mandat d'initiative. « Je suis d'avis qu'à l'issue de cette commission parlementaire, le Québec sera en mesure de se positionner comme un leader de la saine agriculture. C'est, en tout cas, l'objectif qu'il nous faut viser », a-t-il conclu.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?