Usine d'urée à Bécancour - La ministre Élaine Zakaïb présente un investissement potentiel de 1,3 milliard de dollars à Bécancour
mardi 9 octobre, 2012
Facebook
Twitter

Québec – La ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, annonce une aide financière sous forme d'une participation en équité d'un montant de 5 millions de dollars dans l'entreprise Indian Farmers Fertiliser Cooperative (IFFCO) Canada ltée pour la réalisation d'une étude de préfaisabilité ayant trait à l'implantation éventuelle d'une usine de production d'urée à Bécancour. Ce projet est évalué à 1,3 milliard de dollars.

« Cet investissement est une bouffée d'air frais pour la région de Bécancour. L'usine créera 300 emplois permanents et on estime que 1 500 personnes seront embauchées pendant la construction. Je ne peux que me réjouir des efforts qui sont mis en place par notre gouvernement afin de s'assurer de la vitalité économique de région à la suite du déclassement de Gentilly-2. L'arrivée d'IFFCO, jumelée à d'autres projets d'investissements et à un fonds de diversification économique de 200 millions de dollars, fera en sorte que l'économie de la région de Bécancour sortira grandie de l'ère du nucléaire », a fait valoir la ministre Élaine Zakaïb.

La Coop fédérée a exprimé son intention de convenir d'un accord de distribution pour son marché de fertilisants et de devenir partenaire financier du projet. Actuellement, les importations d'urée au Québec se chiffrent à environ 400 millions de dollars. Une production locale d'urée viendra assainir le bilan commercial du Québec.

Bécancour s'est illustrée face à ses compétiteurs en raison de ses avantages comparatifs, en l'occurrence la disponibilité du gaz naturel par l'intermédiaire de Gaz Métro, des voies de chemin de fer et des installations portuaires qui permettront l'exportation des fertilisants. Le projet aura recours au gaz naturel, acheminé par Gaz Métro et provenant d'un réseau de distribution nord-américain.

La compagnie IFFCO est un joueur mondial de premier ordre dans l'industrie des engrais. « Elle possède l'expertise et le savoir-faire nécessaire pour ce type de projet et nous sommes convaincus de sa réussite. Il s'agit d'une nouvelle majeure qui aura des répercussions pour la Ville de Bécancour et pour la région du Centre-du-Québec, mais aussi pour tout le Québec », a affirmé le whip en chef du gouvernement et responsable des régions du Centre-du-Québec et de la Mauricie, M. Yves-François Blanchet.