Une protection améliorée en cas d'incendie dans la MRC de Bécancour - Stéphane Bergeron annonce le versement de 20 000 $
jeudi 2 mai, 2013
Facebook
Twitter

Québec/- Le ministre de la Sécurité publique, M. Stéphane Bergeron, annonce le versement de 20 000 $ à la MRC de Bécancour. Cette aide financière est octroyée pour la mise en œuvre de son schéma de couverture de risques en sécurité incendie. Le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec, M. Yves-François Blanchet, s'est réjoui de cette annonce.

« Les efforts consacrés par tous les intervenants dans la mise en oeuvre du schéma de couverture de risques en sécurité incendie de la MRC de Bécancour doivent être soulignés. Cette concertation des municipalités et du ministère de la Sécurité publique a nécessité plusieurs années de travail et permettra d'assurer un milieu de vie plus sécuritaire aux Québécoises et aux Québécois », a mentionné le M. Bergeron.

Cette somme complète la contribution totale de 120 000 $ à laquelle la MRC a droit en vertu du Programme d'aide financière aux MRC et autres autorités régionales pour l'établissement et la mise en œuvre de schémas de couverture de risques. Cette aide financière permettra à la MRC de couvrir, en partie, certaines dépenses liées à la réalisation d'activités de portée régionale.

« Une étape importante en matière de sécurité incendie a été franchie par la MRC de Bécancour. Grâce à cette planification rigoureuse, les citoyennes et citoyens de la région bénéficieront certainement d'une meilleure protection incendie », a conclu M. Blanchet.

Les schémas de couverture de risques visent à accroître la connaissance des risques d'incendie présents sur un territoire. Ainsi, ils permettent non seulement d'améliorer les services aux citoyens tout en optimisant les ressources, mais également d'offrir une couverture plus efficace des territoires en cas d'incendie et de faciliter le travail des intervenants. Il s'agit donc d'une action incontournable pour les 103 autorités régionales et les municipalités du Québec.