Une nouvelle étape franchie dans le projet de rénovation du Centre jeunesse des Laurentides
mercredi 26 juin, 2013
Facebook
Twitter

Saint-Jérôme – La ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, madame Véronique Hivon, a annoncé aujourd'hui une nouvelle étape dans le projet de rénovation du Centre jeunesse des Laurentides, celle de l'élaboration du dossier de présentation stratégique. Il s'agit d'un premier pas vers la réalisation du projet, qui sera entièrement financé par le ministère de la Santé et des Services sociaux, en vertu du Plan québécois des infrastructures (PQI).

« Avec le projet de rénovation du Centre jeunesse des Laurentides, les jeunes de la région vivant des difficultés et leurs familles bénéficieront de nouvelles installations modernes. Celles-ci permettront aux jeunes d'évoluer dans des lieux de vie et d'activités adaptés à leurs besoins et à la réalité d'aujourd'hui », a déclaré la ministre Hivon.

Selon le scénario privilégié, le projet se traduira par la construction d'une nouvelle installation de 122 places dans le secteur de Saint-Jérôme, regroupant au sein d'un seul campus les unités de Saint-Jérôme, Sainte-Sophie et Sainte-Agathe-des-Monts. Le nouveau campus comptera 10 unités de vie de 110 places et une unité de débordement de 12 places, et 4 unités de vie totalisant 44 places seront maintenues au campus d'Huberdeau, situé au nord de la région des Laurentides.

« La consolidation de plusieurs unités à Saint-Jérôme permettra d'offrir des services aux jeunes en difficulté dans un environnement plus propice à répondre à leurs besoins cliniques ainsi qu'à l'accès à des services et des activités sociorécréatives variés et adaptés. Les liens avec la formation professionnelle et le marché de l'emploi seront également favorisés. Nous souhaitons aussi poursuivre le travail qui se fait au nord de la région avec le maintien de quarante-quatre places au campus d'Huberdeau, ce qui permettra d'assurer l'accès aux services à tous les jeunes de la région et leurs familles, qu'ils habitent au nord ou au sud », a ajouté la ministre Hivon.

Le député de Labelle et responsable de la région des Laurentides, monsieur Sylvain Pagé, se réjouit de cette annonce : « Il s'agit d'un projet très attendu, dans un champ d'activité essentiel pour le bien-être des jeunes en difficulté de notre région et pour lequel nous avons été à l'écoute de nos partenaires locaux et régionaux. Avec le maintien de quatre unités de vie au campus d'Huberdeau, la réinsertion des jeunes sera assurément favorisée, et ce, dans leur milieu de vie naturel et avec les meilleures conditions possible ».

La ministre a également confirmé la disponibilité d'une enveloppe afin de financer cette étape, qui pourrait se traduire par un investissement pouvant aller jusqu'à 2,7 millions de dollars du ministère de la Santé et des Services sociaux. Le projet, dont les coûts sont estimés de manière préliminaire à approximativement 60 millions de dollars, franchit donc un premier pas vers la réorganisation des quatorze unités de vie du Centre jeunesse des Laurentides.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?