Une candidature économique d’envergure pour Montarville
lundi 10 mars, 2014
Facebook
Twitter

Montréal – La première ministre du Québec et chef du Parti Québécois, Pauline Marois, est fière d'annoncer la candidature de Simon Prévost dans la circonscription de Montarville. « Économiste réputé, jusqu’à tout récemment président de Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ), Simon Prévost est une figure incontournable du monde des affaires québécois. Il sera indéniablement un atout pour travailler à développer l’économie du Québec, l’industrie manufacturière et la création d’emplois dans toutes les régions. Il se joint à une solide équipe économique, déterminée à enrichir le Québec », a affirmé Pauline Marois.

Avant d’occuper son poste au sein de MEQ, Simon Prévost était vice-président pour le Québec de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante. Auparavant, M. Prévost œuvrait comme économiste en chef au Canal Argent, après avoir occupé le poste de directeur, première vice-présidence marchés des capitaux, à la Caisse centrale Desjardins. Il a également été vice-président, recherche économique et financière, et économiste en chef pour le groupe financier Banque Laurentienne.

« C’est un honneur de m’engager aux côtés de Pauline Marois et de l’équipe du Parti Québécois. Les citoyennes et les citoyens de Montarville peuvent compter sur moi pour les représenter avec dynamisme à l’Assemblée nationale. Le Parti Québécois a le meilleur plan pour appuyer les entreprises et le secteur manufacturier. Il l’a prouvé avec la Politique industrielle québécoise 2013-2017, déjà mise en œuvre », a indiqué Simon Prévost.

Dans le cadre de la Politique industrielle, le gouvernement consacrera plus de 1 milliard de dollars additionnels au soutien du secteur manufacturier d’ici 2017, pour un total de plus de 2 milliards de dollars. La Politique déploie des mesures notamment pour l’accélération de la modernisation des entreprises et l’augmentation des exportations.

« Avec l’arrivée de Simon Prévost parmi ses candidats, le Parti Québécois met la touche finale à une équipe économique exceptionnelle. Nous sommes déterminés à enrichir le Québec et à le rendre plus prospère », a conclu Pauline Marois.

Il nous faut les moyens d’agir

Nous avons un plan et l’équipe pour réussir. Aujourd'hui, il est temps de nous donner les moyens d'aller plus loin encore.