Un modèle d'influence au féminin: le Barreau du Québec décerne le Mérite Christine-Tourigny 2013 à Me Véronique Hivon
lundi 15 avril, 2013
Facebook
Twitter

Montréal – Le Barreau du Québec a le plaisir de décerner le Mérite Christine-Tourigny 2013 à Me Véronique Hivon, qui occupe actuellement le poste de ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse du gouvernement du Québec. Chaque année, le Mérite Christine-Tourigny est remis à une avocate qui se démarque en raison de son engagement social et de son apport à l'avancement des femmes dans la profession.

Le Mérite Christine-Tourigny sera officiellement remis à Me Hivon le jeudi 30 mai 2013 à 16 h 30, lors de l'ouverture officielle du Congrès annuel du Barreau du Québec, au Palais des congrès de Montréal.

Engagement, persévérance, sensibilité et sens de la diplomatie figurent parmi les traits dominants de Véronique Hivon, une femme d'action qui sait endosser le point de vue d'une femme engagée et moderne au sein de la société québécoise. Détentrice d'un baccalauréat en droit civil et en common law à l'Université McGill, Me Hivon a été admise au Barreau en 1996. Elle a par la suite complété une maîtrise en analyse et en planification de politiques sociales au London School of Economics, puis des études de deuxième et troisième cycles à l'École nationale d'administration publique du Québec.

Orientée vers l'implication citoyenne et le service public, la feuille de route professionnelle de Me Hivon est remarquable. Avant d'occuper son poste actuel aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse au sein du gouvernement péquiste, madame Hivon a évolué dans plusieurs postes de l'administration publique québécoise et elle s'est aussi illustrée dans son rôle de législateur. En tant que parlementaire à l'Assemblée nationale du Québec, Véronique Hivon a fait des prestations remarquées tant comme députée dans l'opposition officielle que comme représentante du parti politique au pouvoir. Ses questions et commentaires dénotent toujours son excellente préparation des dossiers et sa compréhension des enjeux pointus. Préoccupée par l'amélioration des politiques publiques, Me Hivon sait par ailleurs faire preuve de pondération dans ses échanges avec ses collègues députés, les invités des commissions parlementaires et les gens du public.

Me Hivon a contribué à l'évolution de dossiers majeurs, notamment celui de la Commission spéciale Mourir dans la dignité, dont elle a été l'instigatrice et où elle s'est démarquée, en tant que vice-présidente, par son leadership et son doigté. Sa volonté de traiter avec rigueur et sans partisannerie cette question des plus délicates a été remarquée et soulignée par plusieurs dans ce dossier.

Par ailleurs, Me Hivon s'est impliquée durant trois ans dans le groupe Femmes, Politique et Démocratie, dont la mission est de promouvoir une plus grande participation des femmes à la vie politique. Elle a servi cette association comme bénévole et en a également incarné la mission en plongeant elle-même dans l'arène politique. En ce sens, elle apporte son soutien à l'avancement des femmes en étant un modèle d'implication active dans la société.