Un investissement de près de 470 millions de dollars - Inauguration du nouveau Centre de recherche du CHUM
mardi 8 octobre, 2013
Facebook
Twitter

Montréal – Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert, et le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, monsieur Pierre Duchesne, inaugurent aujourd'hui le Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM). Réalisé par le groupe Accès Recherche Montréal ce projet de modernisation a été accompli dans les délais prévus et a respecté le cadre financier, pour un coût total de 469, 5 millions de dollars (valeur actualisée). Ce montant inclut la conception et la construction du projet ainsi que les coûts de financement et les coûts liés à l'entretien et au maintien des actifs pour les 30 prochaines années.

« L'expertise scientifique du CHUM en matière de recherche médicale, auparavant dispersée en six endroits, est maintenant rassemblée pour le plus grand bien de notre réseau de santé, qui bénéficiera désormais d'un centre de recherche de calibre international. Il s'agit d'ailleurs d'un des 10 plus grands centres de recherche biomédicale au pays », a déclaré le ministre Hébert.


Les ministres Pierre Duchesne et Réjean Hébert, accompagnés du député de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Daniel Breton, inaugurent le Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM). // (c) Ariane Lareau

Le CRCHUM est constitué de deux bâtiments entièrement neufs, soit l'aile Viger et l'aile Saint-Antoine, qui totalisent une superficie de 68 800 mètres carrés. Une bonne partie des locaux du Centre seront dédiés à la recherche fondamentale et clinique. On prévoit y installer quelque 150 équipes de recherche, regroupant un total de 1 600 personnes, parmi lesquelles on dénombre 350 chercheurs. Ces équipes travailleront sur plusieurs priorités scientifiques, notamment le cancer, la santé mondiale et les neurosciences. Le CRCHUM poursuivra sa vocation d'enseignement grâce aux nombreuses salles de cours, d'entraînement clinique, d'autoformation et d'évaluation des compétences qui s'y trouvent. L'apprentissage pratique sera d'ailleurs renforcé par le recours à de nombreux laboratoires de simulation contenant des simulateurs virtuels et des mannequins informatisés. Les autres locaux sont consacrés à l'administration.

« Ce centre de recherche à la fine pointe des technologies nous permettra de rester à l'avant-garde dans plusieurs secteurs de recherche, dont le génie biomédical, l'imagerie cellulaire et les maladies génétiques. Par ailleurs, nous pouvons nous réjouir du fait que de nombreux étudiants et stagiaires du domaine de la santé pourront y côtoyer de grands chercheurs, et ainsi être au fait des toutes dernières découvertes, pour le plus grand bénéfice de la population », a affirmé le ministre Pierre Duchesne.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?