Un gouvernement du Parti Québécois tiendra un grand rendez-vous national sur l’eau
vendredi 14 mars, 2014
Facebook
Twitter

Montréal – Entourée de l’équipe de candidats du Parti Québécois de la région de Lanaudière, la première ministre du Québec et chef du Parti Québécois, Pauline Marois, a annoncé qu’un gouvernement du Parti Québécois s’engageait à faire preuve de leadership afin que notre eau soit gérée de façon responsable, et ce, dans l’intérêt de tous les Québécois.

Une ressource irremplaçable : l’eau

À l’instar du Rendez-vous national sur la forêt québécoise, qui a été couronné de succès, le gouvernement du Parti Québécois s’engage à tenir un grand rendez-vous national sur l’eau. Lors de cet évènement, qui réunira tous les acteurs du milieu, nous déterminerons les gestes prioritaires à poser pour l’avenir.

En 2002, le gouvernement du Parti Québécois a été le premier à doter le Québec d’une politique nationale de l’eau. Les libéraux ont mis cette politique sur les tablettes. Le bilan libéral en matière de gestion de l’eau est catastrophique : cafouillage dans le dossier des gaz de schiste, destruction de milliers d’hectares de milieux humides, érosion des berges. Le laisser-faire libéral a empêché la mise en place d’une gestion cohérente et concertée de l’eau.

« C’est fini, le laisser-faire. Comme nous l’avons fait avec succès pour la forêt, nous nous engageons à préserver cette richesse irremplaçable que constitue notre eau », a affirmé Pauline Marois.


Un gouvernement du Parti Québécois agira aussi à court terme, en continuité des gestes déjà posés, en faisant adopter une loi qui protégera efficacement les milieux humides, après la tenue d’une consultation. Le Parti Québécois prend également l’engagement de protéger les sources d’eau potable. Il entend par ailleurs déposer de nouveau le projet de loi instaurant un moratoire sur les gaz de schiste.

« Le Parti Québécois est le seul parti capable de mettre fin aux pratiques de l’industrie du gaz de schiste. Attendu par la population, ce projet de loi a été bloqué de façon irresponsable par les libéraux et la CAQ », a déclaré Pauline Marois.

Depuis septembre 2012, le Parti Québécois a pris des décisions courageuses pour la défense de l’environnement. Il a sorti le Québec du nucléaire et de l’amiante, tout en soutenant les régions dans leur transition vers une économie durable. Il a aussi mis fin au programme de minicentrales électriques. De plus, des mandats ont été confiés au BAPE concernant les gaz de schiste et l’uranium, afin de consulter la population. Un gouvernement du Parti Québécois continuera de s’assurer que toutes les ressources naturelles soient exploitées selon les plus hauts standards environnementaux.

« La protection et la mise en valeur de nos lacs et de nos cours d’eau représentent des enjeux importants pour notre avenir. Dans les secteurs de la forêt et des mines, on s’est mis au travail et on a réussi. L’eau, c’est notre patrimoine naturel collectif. C’est une source de fierté et de richesse que nous avons le devoir de préserver pour les générations futures », a conclu Pauline Marois.

Visionnez la conférence de presse.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?