Un gouvernement à l’écoute de la jeunesse du Québec
mardi 11 mars, 2014
Facebook
Twitter

Sherbrooke – La première ministre du Québec et chef du Parti Québécois, Pauline Marois, a donné, aujourd'hui, le coup d'envoi de la campagne jeunesse du Parti Québécois. Entourée de nombreux jeunes candidats de plusieurs régions du Québec, elle a rappelé les mérites de l'engagement public de chacune et de chacun d'entre eux.

« Ces candidats incarnent le présent et l'avenir de notre nation. Ils ont décidé de s'engager pour le Québec et c'est au Parti Québécois qu'ils sont venus, tout naturellement. Ils font preuve d'une des plus grandes formes d'engagement qui soit : vouloir servir leurs concitoyens et les représenter à l'Assemblée nationale », a affirmé Pauline Marois.

Au cours d'une soirée animée par le candidat dans la circonscription de Laval-des-Rapides, Léo Bureau-Blouin, et par la candidate dans la circonscription de Groulx, Martine Desjardins, des jeunes militants de plusieurs régions se sont réunis à Sherbrooke pour rencontrer et soutenir la relève politique au Parti Québécois.

« En lançant une nouvelle politique jeunesse et en instaurant le vote sur les campus postsecondaires, le Parti Québécois a prouvé qu'il avait à coeur de favoriser l'implication des jeunes dans la vie publique. Pour faire avancer le Québec, nous avons besoin de femmes et d'hommes qui font le choix de la politique. C'est le choix que j'ai fait en m'engageant dans l'équipe de Pauline Marois », a déclaré Martine Desjardins.

Un gouvernement à l'écoute de la jeunesse

Après une tournée de consultation menée par le candidat dans la circonscription de Laval-des-Rapides, Léo Bureau-Blouin, le candidat dans la circonscription de Terrebonne, Mathieu Traversy, et le candidat dans la circonscription de Saint-Jean, Dave Turcotte, le gouvernement du Parti Québécois a déposé un livre blanc sur la jeunesse, porteur d'idées et d'actions concrètes pour que celle-ci puisse relever les défis auxquels elle sera confrontée.

« Nous avons écouté les jeunes de toutes les régions du Québec. Les propositions du livre blanc sont novatrices; la politique jeunesse que nous voulons mettre en place appuiera les jeunes dans la construction d'une société à leur image. Nous sommes déterminés à les aider à concrétiser leurs rêves, à appuyer leur dynamisme et leur créativité », a soutenu Léo Bureau-Blouin.

Voter dans les institutions scolaires : un instrument de démocratie

Grâce au gouvernement du Parti Québécois, les étudiants pourront désormais exercer leur droit de vote directement sur les campus québécois. Des bureaux de vote seront en effet ouverts sur les campus universitaires, collégiaux et professionnels de plus de 300 étudiants le 28 mars, ainsi que les 1er, 2 et 3 avril prochains.

« À notre arrivée au gouvernement, nous avons aboli la hausse scandaleuse des droits de scolarité décrétée par les libéraux et appuyée par les caquistes. Mais là où nous avons beaucoup fait avancer la cause de la jeunesse, de façon structurelle, c'est en procédant à la mise en place de bureaux de vote dans les institutions scolaires. Pour peser de tout leur poids, les jeunes doivent voter! Je les invite à s'informer, à prendre part aux débats et à faire entendre leur voix », a conclu Pauline Marois.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?