Un enfant, une place : au tour des 15 000 places ! 174 nouvelles places à 7 $ dans la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : les projets retenus sont dévoilés
lundi 10 février, 2014
Facebook
Twitter

Grande-Rivière – Au nom de la ministre de la Famille, Mme Nicole Léger, le ministre délégué aux Régions, ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la Madeleine et député de la circonscription de Gaspé, M. Gaétan Lelièvre, accompagné du député de Bonaventure, M. Sylvain Roy, a dévoilé aujourd'hui les projets retenus à la suite des recommandations du comité consultatif de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Ces projets permettront la création de 174 places subventionnées additionnelles en services de garde, dans la région. Ils s'inscrivent dans l'appel de projets de 15 000 places additionnelles lancé le 7 février 2013 par la ministre de la Famille.

« Il est essentiel pour moi que les places accordées répondent vraiment aux besoins des familles de la région. L'annonce d'aujourd'hui est une très bonne nouvelle pour les familles de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Avec la création de ces places additionnelles, plusieurs familles pourront bénéficier de services de garde accessibles et de grande qualité », a déclaré le ministre Gaétan Lelièvre.

« Les familles sont au cœur des engagements du gouvernement et de la vision de la solidarité que nous plaçons au centre de nos actions. Pour les familles du Québec, cela signifie Un enfant, une place! L'annonce d'aujourd'hui en est la concrétisation et elle témoigne de notre détermination à poursuivre nos efforts en ce sens. Au cours des prochaines semaines, d'autres projets seront rendus publics partout au Québec afin de répondre aux besoins des familles de toutes les régions », a souligné la ministre Nicole Léger.

La mise en œuvre de ces projets débutera en 2014 et se poursuivra graduellement jusqu'en 2016. Depuis novembre 2012, ce sont 28 000 places qui ont été annoncées par le gouvernement du Québec. Tous les projets retenus ont fait l'objet de recommandations des comités consultatifs sur la répartition des places. Ces comités consultatifs ont la responsabilité d'analyser les projets admissibles soumis par les demandeurs et de faire les recommandations à la ministre de la Famille sur les projets à retenir.

Le développement du réseau des services de garde éducatifs à l'enfance

La création des 28 000 nouvelles places s'inscrit dans les orientations gouvernementales sur lesquelles repose le pilier « solidarité », l'un des quatre piliers de l'action du gouvernement, avec l'intégrité, la prospérité et l'identité. Ces orientations, rendues publiques le 30 octobre dernier par la première ministre, Mme Pauline Marois, guideront l'action du gouvernement dans la mise en œuvre de mesures qui visent à améliorer le mieux-être des personnes et des familles les plus vulnérables. Le gouvernement veut ainsi donner un nouvel élan à la solidarité, une valeur indissociable de la richesse collective.