Transformation alimentaire - La ministre Élaine Zakaïb appuie la relance d'une usine par Aliments Prémont
vendredi 17 mai, 2013
Facebook
Twitter

Louiseville – La ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, a annoncé aujourd'hui l'attribution d'une garantie de prêt de 400 000 $ et d'une garantie de 100 000 $ de la marge de crédit à l'entreprise Aliments Prémont pour appuyer la relance d'une usine de transformation alimentaire située à Sainte-Angèle-de-Prémont.

« Nous sommes fiers de contribuer à la relance de cette usine qui devrait générer de belles retombées pour la région de la Mauricie, dont la création d'une trentaine d'emplois », a déclaré Élaine Zakaïb. « La détermination des intervenants a permis de concrétiser ce projet, qui constitue une excellente nouvelle pour cette municipalité de 700 habitants. Notre gouvernement estime essentiel de soutenir de telles initiatives, qui favorisent l'essor économique des régions et des localités. »

Le projet, qui représente des investissements de 2 millions de dollars, consiste en l'acquisition de l'ancienne usine Montpak à Sainte-Angèle-de-Prémont par Aliments Prémont. La transformation du veau sera remplacée par celle du porc. La nouvelle entreprise, créée en novembre 2012, compte offrir un large éventail de découpes de porc ainsi que des aliments prêts-à-servir. Les dirigeants veulent profiter de la forte demande en Asie pour ouvrir les marchés de la Corée du Sud et du Japon, en plus du marché américain.

« Nous sommes également heureux que ce projet s'inscrive dans un créneau jugé prioritaire par la MRC et notre gouvernement, celui de l'agroalimentaire », a affirmé la ministre déléguée Zakaïb. « Nous venons justement de déposer une politique de souveraineté alimentaire qui, en plus d'encourager les Québécois à manger des produits d'ici, frais ou transformés, vise à favoriser le développement de l'industrie agroalimentaire, notamment en ce qui concerne la deuxième et la troisième transformation. »

« Le soutien du gouvernement du Québec nous a enfin permis d'aller de l'avant avec notre projet de démarrage », a affirmé le président de l'entreprise, M. François Bisson. « Cela faisait plus d'un an que nous étions à la recherche d'une usine de transformation pour la mise en branle de nos activités. Heureusement, l'usine de Sainte-Angèle-de-Prémont s'est avérée un emplacement idéal et stratégique pour assurer le succès de celles-ci. Je tiens à souligner l'appui d'Investissement Québec à la réalisation de ce projet ambitieux. »