Traitement des eaux de fracturation hydraulique : une autre preuve de l'amateurisme libéral dans le dossier des gaz de schiste
vendredi 20 janvier, 2012
Facebook
Twitter

Québec – La députée de Vachon et porte-parole de l'opposition officielle en matière de mines et de gaz de schiste, Martine Ouellet, est préoccupée par les résultats de l'étude commandée par le Vérificateur général du Québec concernant le traitement des eaux de la fracturation de gaz de schiste. « Les conclusions de l'analyse de Raymond van Coillie sont très inquiétantes pour la santé des citoyens et citoyennes du Québec. Les usines d'épuration municipales ne sont tout simplement pas conçues pour traiter les eaux usées de la fracturation hydraulique », s'est inquiétée la porte-parole de l'opposition officielle.

« Il s'agit d'une autre démonstration de l'improvisation et de l'amateurisme du gouvernement libéral dans sa gestion du dossier des gaz de schiste. Les eaux provenant de la fracturation hydraulique contiennent des métaux et des éléments radioactifs qui peuvent notamment réduire la capacité de traitement des usines d'épuration mettant ainsi en péril la qualité de l'eau potable et la santé de la population. C'est extrêmement alarmant », a déclaré Martine Ouellet.

« Le chercheur de l'Université de Sherbrooke est catégorique. L'attitude du gouvernement libéral quant à la possibilité pour les municipalités de traiter les eaux souillées de la fracturation hydraulique est absolument inappropriée. Dès maintenant, ce gouvernement a l'obligation de poser les gestes qui s'imposent pour assurer la pérennité de notre eau », a ajouté la députée de Vachon.

« Le Parti Québécois exige un moratoire immédiat sur l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste incluant toute activité de fracturation hydraulique sur le territoire. Les conclusions de Raymond van Coillie renforcent notre position et la volonté de centaines de citoyens québécois de barrer la route aux apprentis sorciers de l'industrie gazière », a conclu Martine Ouellet.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?