Tournée sans précédent des membres du gouvernement au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie : 4,5 M$ pour un projet de service externe de gériatrie ambulatoire pour le Centre de santé et de services sociaux du Rocher-Percé
jeudi 29 août, 2013
Facebook
Twitter

Chandler – À l'occasion d'une tournée sans précédent de membres du gouvernement du Québec dans la région du Bas St-Laurent et de la Gaspésie, le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert a annoncé aujourd'hui un projet de construction d'une unité de service externe de gériatrie ambulatoire sur les terrains du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Rocher-Percé à Chandler. Il était accompagné pour l'occasion du ministre délégué aux Régions et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Gaétan Lelièvre, et du député de Bonaventure, Sylvain Roy. L'investissement du Ministère pour la réalisation de ce projet s'élève à 4,5 M$.

« Ce projet attendu dans la région correspond aux orientations de notre gouvernement en matière d'autonomie pour les personnes âgées. L'offre de service de cette nouvelle unité permettra à un plus grand nombre d'aînés de vivre à domicile plus longtemps, comme le souhaite d'ailleurs la majorité d'entre eux», a souligné le ministre Hébert.

Cette unité, qui mettra à la disposition du CSSS une superficie totale de 1 418 mètres carrés, permettra d'accueillir une trentaine de bureaux, des salles d'activités, des aires de soutien et des aires de circulation et de services. De nombreux locaux seront dédiés aux aînés, notamment une salle de réadaptation en physiothérapie qui pourra contenir sept civières. De plus, une cuisine, une salle à manger, une salle de lavage et une salle de bains seront aménagées au bénéfice de la clientèle, et serviront également à des fins de formation.

Gaétan Lelièvre a pour sa part déclaré : « C'est un gain pour les gens de la région et pour le CSSS. Cette clinique facilitera l'accès aux services spécialisés de deuxième et troisième lignes pour les personnes âgées, ce qui aura entre autres pour effet de réduire le temps d'attente à l'urgence et d'optimiser l'utilisation des lits en hébergement de longue durée. »

La contribution du ministère de la Santé et des Services sociaux à ce projet s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2013-2023. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de près de 19,4 milliards de dollars pour le volet Santé et Services sociaux. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus en moyenne par année. Ce plan marque par ailleurs un virage dans la façon d'investir et de gérer les infrastructures publiques. Cette nouvelle façon de faire permettra d'évaluer de façon prospective les besoins, en fonction des priorités des Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et de faire ainsi des choix éclairés.

Rénovation fonctionnelle au Centre d'hébergement Villa Pabos

Par ailleurs, messieurs Hébert, Lelièvre et Roy ont aussi fait savoir que le Centre d'hébergement Villa Pabos recevra une allocation de 131 000 $ pour une rénovation fonctionnelle qui consiste à ajouter un système de déshumidification à son système de ventilation actuel.

« Il est primordial à nos yeux de nous assurer que les personnes logées dans les Centres d'hébergement et de soins de longue durée puissent vivre dans un environnement des plus agréables. Leur bien-être est important à nos yeux, tout comme la qualité des services qui leur sont offerts et celle des milieux de vie qui leur sont consacrés », a précisé le ministre Hébert.

En effet, ce nouveau système de déshumidification par réfrigérant contribuera à prévenir tout problème pouvant découler d'un taux d'humidité élevé, assurant par le fait même aux résidents un air plus sec et confortable.

« Ces investissements dans notre circonscription démontrent que notre gouvernement est sensible au développement des régions éloignées et que les besoins de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine sont aussi au cœur de ses préoccupations », a conclu le député de Bonaventure, Sylvain Roy.

Rappelons que les 28 et 29 août, les députés du parti québécois et les ministres du gouvernement se sont réunis à Carleton à l'occasion du caucus des députés et du conseil des ministres.