Tournée exceptionnelle des membres du gouvernement dans les régions de Mauricie et du Centre-du-Québec - Le ministre Hébert annonce un investissement de plus de 6,5 M$ pour l'implantation d'un service d'hémodynamie à Trois-Rivières
vendredi 7 février, 2014
Facebook
Twitter

Trois-Rivières – À l'occasion d'une tournée exceptionnelle des membres du gouvernement du Parti Québécois dans la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec, le ministre de la Santé et des Services sociaux, le docteur Réjean Hébert, et la députée de Champlain, madame Noëlla Champagne, sont heureux d'annoncer un investissement non récurrent de 6 581 000 $ pour l'implantation d'un nouveau service d'hémodynamie au Centre hospitalier affilié universitaire régional du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Trois-Rivières.

« Je suis très fier d'annoncer l'implantation de ce nouveau service. Il s'agit d'une excellente nouvelle qui était fort attendue dans la région. Le bassin de population desservie par le CSSS de Trois-Rivières justifie l'implantation d'un service d'hémodynamie dans la région. On évalue en effet à près de 1 500 le nombre de procédures coronariennes qui pourraient être réalisées localement. Ce volume est assez important pour assurer la qualité de l'acte médical et nous encourage à maintenir le corridor de services avec l'Institut de cardiologie de Montréal uniquement pour les cas plus complexes ou à risques élevés et qui nécessitent des soins ultraspécialisés », a déclaré le ministre Hébert.

Concrètement, cet investissement permettra d'agrandir de 610 m2 le sous-sol de l'aile B du Centre hospitalier affilié universitaire régional du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Trois-Rivières, et de 323 m2 son rez-de-chaussée. Ces travaux de construction, évalués à 3,7 M$, seront assumés à hauteur de 1 M$ par la Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières et de 2,7 M$ par l'Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Le Ministère investira pour sa part 2 881 000 $ pour l'acquisition de l'équipement et du mobilier. À ces investissements totalisant 6 581 000 $ s'ajoute aussi un budget annuel de 2 750 000 $ alloué au CSSS par le Ministère pour le fonctionnement du nouveau service.

« Je me réjouis grandement de cette annonce qui permettra à la population de la Mauricie et du Centre-du-Québec d'avoir accès à des procédures d'hémodynamie dans un délai optimal et, surtout, à proximité de chez elle. En appuyant ce projet, notre gouvernement démontre encore une fois sa volonté d'améliorer l'accès aux soins de santé dans l'ensemble des régions du Québec, en plus de réitérer sa confiance en un centre hospitalier de grande importance pour les gens d'ici », a pour sa part fait savoir madame Champagne.

Rappelons que l'hémodynamie, la science de la circulation sanguine, permet de poser des diagnostics et de traiter divers problèmes touchant principalement les artères alimentant le cœur. Ces problèmes, entre autres attribuables au cholestérol, au tabagisme et à plusieurs autres facteurs de risques, peuvent parfois mener à l'infarctus. Une des techniques les plus couramment employées par les hémodynamiciens est l'angioplastie percutanée, qui consiste notamment à utiliser un ballonnet gonflable pour dilater une artère présentant un rétrécissement afin de rétablir la circulation sanguine.

Centre régional en gestion de la douleur chronique

Le ministre Hébert a également profité de son passage au CSSS de Trois-Rivières pour annoncer que l'établissement, en consortium avec le Centre de réadaptation InterVal, a passé haut la main le processus de désignation, et formera ainsi le Centre régional en gestion de la douleur chronique de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Ce nouveau consortium, qui travaillera en étroite collaboration avec l'Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec, assurera un réel leadership dans la planification et la coordination des soins et services pour les personnes souffrant de douleur chronique sur le territoire.

Plus concrètement, son mandat sera d'assurer la prestation de services cliniques de deuxième ligne destinés aux personnes souffrant de douleur chronique, de veiller à la diffusion de connaissances propres à ce champ d'activité, et d'offrir un soutien aux intervenants de première ligne de la région. Ce volet d'enseignement et de transfert de connaissances devra répondre aux besoins des professionnels de la santé dans un contexte de formation continue et se concrétiser avec la collaboration du Centre d'expertise en gestion de la douleur chronique du Réseau universitaire intégré de santé de l'Université de Montréal.

« La désignation de centres régionaux de prise en charge de la douleur chronique s'inscrit dans notre volonté d'assurer un continuum de services hiérarchisés afin d'améliorer l'accessibilité et la qualité des soins offerts aux personnes souffrant de douleur chronique partout au Québec », a conclu le ministre Hébert.

Tournée des députés du Parti Québécois en Mauricie et Centre-du-Québec

Les députés du Parti Québécois et les ministres du gouvernement se sont réunis les 5 et 6 février derniers, à Shawinigan, à l'occasion du caucus des députés et du Conseil des ministres. Ils ont profité de cette rencontre pour faire la tournée des neuf circonscriptions de la région de la Mauricie et de la région du Centre-du-Québec. En moins d'une semaine seulement, ils procèderont à plus de 80 annonces de différents ordres. Ces annonces vont contribuer au développement et à l'essor des régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec.