Théâtre Le Diamant - Le gouvernement libéral doit mettre fin à l’incertitude
mercredi 4 mars, 2015
Facebook
Twitter

Québec – La députée de Joliette et porte-parole de l’opposition officielle en matière de culture et de communications, Véronique Hivon, ainsi que la députée de Taschereau, leader parlementaire et porte-parole pour la région de la Capitale-Nationale, Agnès Maltais, demandent au gouvernement libéral de faire cesser l’incertitude qui entoure le dossier du Théâtre Le Diamant.

« Après les multiples coupes dans le secteur de la culture, la ministre Hélène David peut-elle aller de l’avant pour Le Diamant, comme s’y était engagée sa prédécesseure, Christine St-Pierre, en 2012? En cette période d’austérité libérale, je rappellerais à la ministre qu’investir en culture, c’est investir dans un secteur qui représente plus de 4 % du PIB du Québec », a déclaré Véronique Hivon.

« Les personnes responsables de solliciter le secteur privé pour le dossier sont à l’arrêt. Elles veulent travailler, mais l’incertitude qui plane sur le projet est trop lourde. Il y a un contrat signé en bonne et due forme par le gouvernement, et il doit être respecté. Le premier ministre doit honorer cette promesse électorale qu’il a faite aux citoyens de la région de la Capitale-Nationale », a ajouté Agnès Maltais.