Technologies vertes - La ministre Élaine Zakaïb annonce un investissement de plus de 2 M$ à Shawinigan
mercredi 17 octobre, 2012
Facebook
Twitter

Shawinigan – À l'occasion de sa tournée de plusieurs régions du Québec, la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, annonce, en compagnie du député de Saint-Maurice, M. Luc Trudel, l'attribution d'une contribution financière non remboursable de 789 712 $ à l'entreprise Technologies Bionest de Shawinigan pour un projet évalué à 2 106 716 $. Cette initiative consiste à démontrer l'efficacité d'une nouvelle technologie de traitement des eaux usées municipales.

La technologie BionestMD permet d'accroître la capacité de traitement des étangs aérés afin de prolonger leur durée de vie. La démonstration, qui se tiendra sur une période de trois ans, sera réalisée sur le site de la station d'épuration des eaux de la communauté autochtone de Wemotaci, située à 250 km au nord de Shawinigan. Cette station compte deux étangs aérés, dont la teneur en eau est respectivement de 6 528 m3 et de 4 352 m3.

« Pour favoriser une croissance économique durable, nous devons miser sur l'essor des technologies vertes. Notre gouvernement s'est d'ailleurs engagé à positionner le Québec sur la voie d'un développement durable qui allie prospérité, bénéfice social et protection de l'environnement, et ce, pour les générations actuelles et futures. À cet égard, le projet de Technologies Bionest s'inscrit dans notre vision et nous sommes très heureux de l'appuyer », a déclaré la ministre déléguée Élaine Zakaïb.

« Par son appui au projet de Technologies Bionest, notre gouvernement confirme l'importance de soutenir le développement de Shawinigan en favorisant la diversification de son économie. Depuis ses débuts, l'entreprise a su créer plusieurs solutions lui permettant de répondre aux besoins des consommateurs et de diversifier sa clientèle. Elle est une alliée dans l'atteinte de nos objectifs de croissance pour la région », a fait savoir le député de Saint-Maurice, M. Luc Trudel.

Créée en 1999, Technologies Bionest conçoit, fabrique et commercialise des solutions de traitement avancé pour les eaux usées. L'entreprise, qui emploie actuellement 130 employés, commercialise une bonne partie de ses produits à l'étranger, notamment en France, aux États-Unis, au Moyen-Orient et en Amérique latine. Au fil des années, Technologies Bionest a acquis une solide réputation en amenant l'épuration de l'eau à un niveau dépassant considérablement les normes mondiales.

« En plus d'augmenter la durée de vie des étangs aérés, notre technologie offre l'avantage de nécessiter peu d'infrastructure et de respecter l'empreinte au sol existante lors de son installation. Cela en fait une technologie potentiellement plus économique que les technologies concurrentes. L'appui du gouvernement du Québec et de la communauté de Wemotaci dans la réalisation de notre projet de démonstration nous aidera à nous démarquer sur les marchés du traitement des eaux usées et à démontrer notre expertise en la matière », a affirmé le vice-président exécutif et directeur général de Technologies Bionest, M. Pierre Saint-Laurent.

Le projet annoncé aujourd'hui sera réalisé en collaboration avec les partenaires suivants : le Conseil de la Nation Atikamekw de Wemotaci, qui met ses installations à la disposition de Technologies Bionest; Axor Experts-Conseils, pour l'accompagnement, l'analyse des résultats et l'obtention d'une fiche technique; et le Centre national en électrochimie et en technologies environnementales (CNETE), pour l'échantillonnage.

La ministre déléguée a entrepris cette tournée de plusieurs régions du Québec afin de présenter ses orientations en matière de développement économique régional, d'expliquer le mandat de la Banque de développement économique du Québec et de tracer les grandes lignes de la Politique industrielle et des mesures visant à accroître la productivité et la compétitivité des entreprises québécoises. Elle en profite pour écouter ce que les acteurs régionaux ont à lui dire sur les forces, les défis et les besoins de leur propre région afin d'ajuster le projet de la Banque en conséquence.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?