Sommet sur l'enseignement supérieur - Le ministre Pierre Duchesne accueille le rapport sur un Conseil national des universités
jeudi 27 juin, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, M. Pierre Duchesne, a reçu avec satisfaction le rapport de M. Claude Corbo sur un Conseil national des universités. Ce rapport marque la fin des travaux d'un deuxième chantier quatre mois seulement après la tenue du Sommet sur l'enseignement supérieur.

« Je tiens à féliciter et à remercier M. Claude Corbo pour la qualité de son rapport qui contient plusieurs propositions intéressantes qui contribueront à doter le milieu de l'enseignement supérieur d'un organisme permettant d'assurer un développement harmonieux et cohérent du système universitaire québécois. J'annoncerai au début de l'automne les suites qui y seront données ainsi que l'encadrement législatif proposé », a déclaré le ministre Duchesne.

Rappelons que dès la première rencontre préparatoire au Sommet sur l'enseignement supérieur, l'idée du Conseil national des universités avait émergé et fait consensus. Le président du chantier, M. Claude Corbo, avait pour mandat d'élaborer une proposition de structure et de mandat du futur Conseil national des universités, incluant sa composition.

Les recommandations du rapport Corbo

Le rapport Corbo recommande la constitution d'un Conseil national des universités sous la forme d'un organisme public indépendant et autonome formé de 13 membres nommés par le gouvernement sur proposition du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie. Il est recommandé que ces membres soient sélectionnés en vertu des principes de compétence, de légitimité et d'indépendance.

Dans le respect de l'autonomie des établissements et du principe de la liberté académique et en s'inspirant des meilleures pratiques observables à travers le monde, le Conseil national des universités, tel que recommandé par M. Claude Corbo, aurait pour mission :

  • de procéder à l'évaluation de la qualité des activités universitaires, notamment la formation aux trois cycles et la recherche, et d'en témoigner publiquement;
  • de conseiller stratégiquement le ministre et les établissements par la recherche sur les grands enjeux concernant l'institution universitaire comme service public œuvrant au bénéfice de la société québécoise;
  • de contribuer à l'orientation générale et à l'amélioration du système universitaire en assistant le ministre dans l'exercice de ses responsabilités en cette matière et de concourir à la planification du déploiement du réseau universitaire québécois.

L'intégralité du rapport, de ses recommandations au ministre ainsi que les avis et documents transmis par les partenaires dans le cadre de la consultation qui a entouré sa rédaction sont disponibles en ligne à l'adresse suivante : www.mesrst.gouv.qc.ca/cnu.

Cinq chantiers de travail

Le Sommet sur l'enseignement supérieur fut l'occasion pour le gouvernement d'annoncer la mise sur pied de cinq chantiers de travail. Le 14 mai dernier, le ministre a annoncé trois nouvelles mesures qui seront mises en place à compter de l'automne 2013 à la suite du dépôt du rapport du chantier sur l'aide financière aux études. Rappelons que ce rapport a été très bien accueilli par les partenaires.

Le prochain rapport à être déposé au ministre est celui sur une Loi-cadre des universités, qui est attendu à la fin août 2013. Les rapports des chantiers sur l'offre de formation collégiale et sur une politique de financement des universités sont attendus pour le mois de juin 2014.

Pour plus d'information sur les chantiers, visitez le www.mesrst.gouv.qc.ca/chantiers.