S’occuper de notre monde. Sérieusement. Respect et dignité pour les aînés, et soutien aux proches aidants
mercredi 5 septembre, 2018
Facebook
Twitter

Le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, le candidat dans la circonscription de Rimouski, Harold LeBel, et le candidat dans Rivière-du-Loup, Vincent Couture, ont annoncé plusieurs mesures pour améliorer les conditions de vie des aînés. « Il est temps que la société, et plus particulièrement notre système de santé, s’adapte aux besoins, aux réalités des aînés et de leur famille; un gouvernement du Parti Québécois offrira des soins, des services, de la reconnaissance et de la dignité aux aînés », ont-ils déclaré.

 

EN BREF

  • Nous instaurerons un crédit d’impôt « solidarité aînés » de 350 $ pour ceux dont les revenus sont inférieurs à 35 000 $.
  • Le salaire des travailleurs de plus de 65 ans pourra être majoré de 5 %, par l’arrêt des cotisations au Régime de rentes.
  • Un gouvernement Parti Québécois va prendre le virage des soins à domicile, et soutiendra davantage les proches aidants.
  • Un gouvernement Parti Québécois mettra tout en œuvre pour climatiser les CHSLD à temps pour l’été prochain, et veillera à effectuer les rénovations nécessaires dans les établissements vétustes.
  • Nous assurerons une présence accrue de professionnels (infirmières, pharmaciens, hygiénistes dentaires…) dans tous les CHSLD.
  • Nous favoriserons les initiatives encourageant les aînés à rester actifs ou visant à briser leur isolement. 
     

En CHSLD

« Après 15 années de règne libéral, un constat s’impose : les conditions de vie des aînés, particulièrement en CHSLD, se sont beaucoup dégradées. On l’a vu avec les tristes épisodes du deuxième bain et des "patates en poudre" : l’austérité a fait très mal. Elle a entraîné un rationnement des soins, leur déshumanisation, et beaucoup de détresse chez le personnel soignant. C’est indigne d’un État comme le Québec », a résumé Jean‑François Lisée.

 

Le Parti Québécois s’engage notamment à climatiser les CHSLD d’ici l’été 2019. « Nous débloquerons sans tarder des sommes provenant du Plan québécois des infrastructures pour climatiser tous les CHSLD pouvant l’être. Nous savons que les canicules sont appelées à se multiplier dans l’avenir, et on ne peut plus tolérer que les aînés suffoquent dans leur milieu de vie », a enchaîné le chef du Parti Québécois.

 

Parmi les autres mesures proposées, mentionnons qu’un gouvernement du Parti Québécois ajoutera 200 M$ aux sommes déjà allouées au PQI pour effectuer les rénovations nécessaires dans les CHSLD vétustes. Nous y assurerons par ailleurs la présence d’hygiénistes dentaires et d’équipes de pharmaciens et d’infirmières. Enfin, nous donnerons à la protectrice du citoyen le mandat d’enquêter sur les conditions de vie dans les CHSLD.  

 

En société

« Les aînés d’aujourd’hui sont les personnes qui ont contribué à construire la société prospère, ouverte et fière dans laquelle nous vivons. Pourtant, ils sont nombreux à avoir de la difficulté à joindre les deux bouts. Cette situation cause du stress, a des effets certains sur la santé, peut même mener à l’isolement. C’est pourquoi nous instaurerons un crédit d’impôt "solidarité aînés"; nous voulons que tous les aînés puissent au moins subvenir à leurs besoins de base », a expliqué Harold LeBel.

 

Par ailleurs, les personnes de 65 ans et plus qui demeurent actives sur le marché du travail sont encore nombreuses. Nous pensons à elles aussi. « Si elles le souhaitent, elles pourront cesser de contribuer au Régime de rentes du Québec. Autrement dit, elles garderont l’équivalent de leurs cotisations dans leurs poches, comme si leur salaire augmentait de plus de 5 %! Leur retraite continuera d’être bonifiée par l’employeur qui, lui, demeurera tenu de cotiser », a précisé pour sa part Vincent Couture.

 

Puis, c’est connu, les personnes âgées veulent, pour la plupart, demeurer le plus longtemps possible à la maison. On leur donnera les moyens de le faire. « Fini, le rationnement! Un gouvernement du Parti Québécois bonifiera l’offre de soins à domicile de 900 000 heures dès la première année de son mandat. Notre plan comprend également des mesures pour soutenir les proches aidants et favoriser le déploiement de logements supervisés », a ajouté Jean-François Lisée.

 

« Nous savons ce qu’il faut faire maintenant, et nous allons mettre ces mesures en place immédiatement. Il faut que le gouvernement réalise l’importance du vieillissement de la population. Il faut réfléchir à ce qui arrivera dans 10, 15 ou 20 ans, et préparer le terrain. Nous allons lancer des états généraux sur les conditions de vie des personnes aînées », a annoncé Harold LeBel.

Enfin, le Parti Québécois prendra tous les moyens pour encourager les aînés à demeurer actifs et engagés dans leur communauté, et pour briser l’isolement dans lequel vivent un trop grand nombre d’entre eux. « Au Québec, nous sommes mûrs pour un gouvernement du Parti Québécois; un gouvernement qui aura du cœur et qui va travailler pour que tous les aînés vivent dans la dignité », a conclu le chef.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?