Signature d'une entente spécifique et de deux ententes de développement culturel pour la région de Lanaudière
lundi 3 février, 2014
Facebook
Twitter

Lavaltrie – Au nom du ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, et de la ministre responsable de la région de Lanaudière et députée de Joliette, Véronique Hivon, le député de Berthier, André Villeneuve, annonce la signature de trois ententes pour la région de Lanaudière. Il s'agit d'une entente spécifique régionale avec la CRÉ de Lanaudière, d'une entente de développement culturel avec la MRC de D'Autray et d'une autre avec la Ville de Lavaltrie. La participation financière du ministère de la Culture et des Communications à ces ententes, qui s'établit à 310 620 $, est accordée en vertu du programme Aide aux initiatives de partenariat.

« De nombreux organismes culturels font de la région de Lanaudière un milieu de vie dynamique et attrayant. Je me réjouis de la signature de ces ententes, car elle démontre la volonté des partenaires locaux de s'unir afin de favoriser l'épanouissement culturel des citoyennes et des citoyens. Les sommes investies permettront d'améliorer la qualité de vie et de renforcer le sentiment identitaire de la collectivité », a fait savoir Maka Kotto.

« Le renouvellement de l'entente spécifique en développement culturel pour la région de Lanaudière est le résultat d'une collaboration exemplaire de partenaires qui accordent l'importance qu'elles méritent à la culture, à la création artistique et à la jeunesse, au bénéfice de la communauté », a fait part Véronique Hivon.

« Pour ma part, je souscris entièrement aux orientations des ententes de développement culturel conclues avec la Ville de Lavaltrie et la MRC de D'Autray. Il n'y a pas de doute, une culture vivante est garante de prospérité et de mieux-être pour l'ensemble de la population », a déclaré André Villeneuve.

Entente spécifique en développement culturel dans la région de Lanaudière

Cette entente est la quatrième que le ministère de la Culture et des Communications signe avec la CRÉ de Lanaudière. Le renouvellement, d'une durée de trois ans, se fera dans la continuité des ententes antérieures, mais également dans le changement, par une nouvelle façon de déterminer les actions qui seront entreprises. En effet, les partenaires de l'entente, à la suite d'une consultation avec le milieu, ont déterminé que tant le patrimoine vivant que le tourisme culturel, le monde du cinéma et la pratique culturelle en amateur devaient être privilégiés comme axes de développement dans la région.

Par cette entente, la CRÉ de Lanaudière et ses partenaires désirent favoriser le développement de la culture sur leur territoire. Le Ministère injecte 180 620 $ sur trois ans, la CRÉ 245 310 $, le Forum jeunesse Lanaudière 70 620 $ et Loisir et Sport Lanaudière 45 000 $.

Entente de développement culturel avec la MRC de D'Autray

La MRC de D'Autray joue un rôle de premier plan dans le développement culturel de son territoire. Après s'être dotée d'une agente culturelle grâce à son adhésion au programme Villes et villages d'art et de patrimoine (VVAP) en 2009, la MRC a conclu une première entente de développement culturel en 2011 à la suite de l'adoption de la politique culturelle. Des retombées tangibles de cette première entente, tant en matière d'accessibilité à la culture qu'en matière de mobilisation des acteurs du milieu, ont motivé la négociation de la présente entente.

Par le renouvellement de cette entente, le Ministère injecte 90 000 $ sur trois ans. La MRC investit le même montant.

Entente de développement culturel avec la Ville de Lavaltrie

Cette entente de développement culturel est la troisième que le Ministère signe avec la Ville de Lavaltrie. Cette dernière a acquis une ressource VVAP dès 2007, et l'adoption de sa politique culturelle remonte à mai 2010. Depuis 1991, la ville a connu une augmentation de plus de 50 % de sa population, composée en grande partie de jeunes familles, ce qui a eu pour effet d'imposer un ajustement de sa vision du développement culturel.

La Ville de Lavaltrie joue un rôle majeur dans le développement culturel de son territoire. La nouvelle entente de développement culturel saura rassembler les divers milieux, tant culturel que communautaire et municipal, en bonifiant l'offre culturelle. L'effet de levier rejaillira sur les territoires voisins, notamment à travers la mise en valeur des liens historiques avec la ville sœur de la rive sud, Contrecœur.

La reconduction de cette entente générera un investissement de 90 000 $ sur deux ans. Le gouvernement et la Ville de Lavaltrie accordent chacun une subvention de 40 000 $. Un troisième partenaire, la Caisse Desjardins de D'Autray, apporte une contribution de 10 000 $.