« Si l’agriculture est si importante à ses yeux, pourquoi le ministre Paradis coupe-t-il ses budgets? » – André Villeneuve
vendredi 6 novembre, 2015
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Berthier et porte-parole du Parti Québécois en matière d’agriculture et d’alimentation, André Villeneuve, a dénoncé, lors d’une interpellation à l’Assemblée nationale, l’incohérence du ministre Pierre Paradis, qui devrait investir en agriculture au lieu de couper les budgets et d’ignorer les demandes de la relève.

« Le ministre Paradis répète sans cesse que le secteur agroalimentaire a un impact économique plus important pour le Québec que l’aéronautique. Pourquoi, alors, le gouvernement a-t-il investi 1,3 G$ dans une mauvaise entente avec Bombardier, pendant qu’il coupait 151 M$ dans les budgets de fonctionnement de La Financière agricole? », a demandé André Villeneuve.

« Le ministre nous parle d’avenir, mais il n’est pas à l’écoute de la relève. Il a chargé quelqu’un d’autre de faire un rapport, alors que les jeunes de la relève lui ont déjà présenté des propositions concrètes. Pourquoi ne les écoute-t-il pas? », a poursuivi le député de Berthier.

André Villeneuve a par ailleurs souligné que le ministre Paradis a mis fin à la Politique de souveraineté alimentaire, poussant l’audace jusqu’à la retirer du site Internet du ministère, ce qui est inhabituel pour une politique gouvernementale. « Le prédécesseur du ministre, François Gendron, avait fait adopter la Politique de souveraineté alimentaire, qui fut saluée par tous les acteurs du secteur. Pierre Paradis, lui, a choisi de supprimer toute référence à cette politique, afin de camoufler sa propre inaction. Les agriculteurs ne sont pas dupes; ils comprennent que le Parti libéral est en train de freiner l’élan du secteur agroalimentaire », a?t?il conclu.