S'enrichir avec les régions : Pauline Marois s'engage à créer un groupe d'action gouvernemental pour la Gaspésie
mardi 7 août, 2012
Facebook
Twitter

P ercé – Accompagnée du candidat du Parti Québécois dans la circonscription de Gaspé, Gaétan Lelièvre, la chef du Parti Québécois, Pauline Marois, annonce qu'elle créera un groupe d'action gouvernemental pour la Gaspésie si son équipe est élue le 4 septembre prochain. « Les régions du Québec ont besoin d'un souffle nouveau pour reprendre leur élan vers la prospérité. Les années de régime libéral ont ralenti le développement de la Gaspésie et celui de toutes les régions. Il est grand temps de donner le pouvoir à une équipe qui croit aux régions du Québec et qui a déjà démontré sa volonté d'agir. »

« Je m'engage aussi à présider ce groupe d'action gouvernemental pour la Gaspésie dès le 5 septembre, a déclaré Pauline Marois, en rappelant le succès des initiatives du gouvernement péquiste pour la Gaspésie au début des années 2000.

« Avec la Banque de développement économique du Québec, annoncée le 3 août, les entrepreneurs de la Gaspésie n'auront pas à courir à Québec ou à Montréal pour obtenir du financement puisqu'elle aura ses antennes dans toutes les régions. La Gaspésie aura donc elle aussi un guichet unique pour les entrepreneurs régionaux. Les observateurs sont déjà nombreux à saluer cette initiative. ll faut aller encore plus loin et nous nous engageons à le faire », a assuré Pauline Marois, en spécifiant que des stratégies particulières de développement doivent être implantées pour mieux servir les Gaspésiens.

« Il existe des réalités propres à la Gaspésie, comme dans les autres régions du Québec. Il faut y répondre par des solutions concrètes et adaptées, des solutions qui viennent d'ici pour régler les problèmes d'ici. En présidant le groupe d'action, je vais m'assurer que les solutions gaspésiennes soient retenues et mises en œuvre, notamment par la création d'un fonds régional pour favoriser la diversification des économies locales. Et lorsque le modèle sera peaufiné en Gaspésie, nous l'exporterons ailleurs au Québec », a affirmé la chef du Parti Québécois.

« L'accès à Internet haute vitesse devrait être une priorité dans toutes les régions, car il permet d'être branché sur le monde peu importe le lieu où l'on se trouve. La Gaspésie n'y échappe pas. Malheureusement, il existe encore trop d'endroits où ce service n'est pas accessible. Je prends donc l'engagement qu'à la fin du premier mandat d'un gouvernement du Parti Québécois, toutes, je dis bien toutes, les régions du Québec auront accès à Internet haute vitesse », a assuré Pauline Marois.

« Il est temps de redonner un nouvel élan à l'action gouvernementale en Gaspésie. C'est ce que fera un gouvernement du Parti Québécois », a conclu Pauline Marois.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?