Se débarrasser des écoles vétustes. Sérieusement.
mercredi 19 septembre, 2018
Facebook
Twitter

La vice-cheffe du Parti Québécois, Véronique Hivon, ainsi que les candidats Carole Poirier (Hochelaga-Maisonneuve) et Jean-Martin Aussant (Pointe-aux-Trembles), ont présenté le plan du Parti Québécois pour se débarrasser des écoles vétustes. « Notre vision est ambitieuse, mais sérieuse et réalisable : zéro moisissures, zéro toit qui coule, zéro champignons. Des écoles en santé, des services à la hauteur. C’est ce que méritent nos enfants », a déclaré d’emblée Véronique Hivon.

 

EN BREF
 

  • Nos enfants méritent des écoles en santé et un accès garanti aux services professionnels qui leur sont nécessaires.
  • En ajoutant 2,3 G$ au Plan québécois des infrastructures (PQI), le Parti Québécois va lancer un vaste chantier de rénovation et de construction d’écoles.
  • Nous instaurerons également un seuil garanti de services professionnels, pour offrir les meilleures conditions possible aux élèves et alléger la tâche des enseignants.
  • Il faut aussi s’attaquer à la précarité des enseignants, sérieusement.
     

« Ce n’est un secret pour personne : la négligence des libéraux dans la gestion de nos infrastructures publiques a eu des conséquences pour nos tout-petits. Jamais dans l’histoire du Québec nos écoles n’ont été en aussi mauvais état. Nous, au Parti Québécois, on dit : ça suffit! Nos enfants ont droit à des écoles sans moisissures, sans toit qui coule, sans champignons. Des écoles saines, c’est la base pour donner le goût d’apprendre! », a poursuivi la vice‑cheffe.

 

Au secours des écoles vétustes
« Lors de l’étude du plus récent Plan québécois des infrastructures, on a constaté que le déficit d’entretien de nos écoles a explosé. La moitié d’entre elles se trouvent dans un état jugé "mauvais" ou "très mauvais". Tristement, cela illustre à merveille à quel point l’austérité libérale a été néfaste », a pour sa part déploré Carole Poirier.

 

« Le Parti Québécois renversera la tendance, a assuré Jean-Martin Aussant. Pour y arriver, nous ajouterons 2,3 G$ au PQI, seulement pour la rénovation et la construction d’écoles. Les commissions scolaires auront plus d’autonomie pour planifier et accélérer les projets d’entretien ou de rénovation. Si, en tant que société, nous jugeons prioritaire d’assurer la réussite de chaque enfant, nous devons leur fournir des écoles saines, c’est un minimum! Mais ce n’est pas tout : nous voulons aussi que les nouveaux projets soient plus attrayants, plus beaux, vivants et invitants », a‑t‑il expliqué.

 

Assurer un seuil minimum de services professionnels aux élèves. Pour toujours.

« L’austérité du précédent gouvernement a aussi fait diminuer les services aux élèves en difficulté, alors que ces enfants ne sont pas moins nombreux! Nous nous engageons donc à instaurer un seuil garanti de services professionnels aux élèves, qui sera déterminé selon les besoins, par commission scolaire, donc équitable pour tous, dans chaque région. De plus, grâce à notre loi bouclier, ces services ne pourront plus jamais faire les frais des humeurs des prochains gouvernements. Le nombre d’orthopédagogues, de psychologues, d’orthophonistes deviendra incompressible. Les enfants en profiteront, et les enseignants seront enfin épaulés convenablement dans leurs tâches », a souligné Carole Poirier.

 

S’attaquer à la précarité des enseignants

« Dans certaines commissions scolaires, le taux de précarité des enseignants est très élevé. Pratiquement 40 % des enseignants, au Québec, ont un statut d’emploi précaire. La situation est encore pire en formation professionnelle et en formation aux adultes; parfois, des enseignants prennent leur retraite sans avoir jamais obtenu de poste! Nous voulons nous attaquer à la précarité des enseignants, pour attirer plus de jeunes dans la profession. Nous leur offrirons un emploi stable, afin qu’ils puissent se concentrer sur une seule chose : l’enseignement », a conclu Véronique Hivon.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?