S'affirmer et s'enrichir : le Parti Québécois propose six nouvelles mesures pour faire rayonner la culture québécoise
jeudi 23 août, 2012
Facebook
Twitter

Montréal – « La culture d'un peuple, c'est l'ensemble des manifestations de son identité et de ses différences. C'est aussi le langage à travers lequel nous exprimons notre vision du monde. Nous devons lui accorder des moyens supplémentaires pour s'épanouir », a affirmé la chef du Parti Québécois, Pauline Marois, qui propose six nouvelles mesures pour faire rayonner la culture québécoise.

Stimuler la fibre artistique des jeunes

Pour préparer la relève dans la création et la diffusion de la culture, un gouvernement du Parti Québécois posera des gestes importants afin de stimuler la fibre artistique de nos jeunes et d'augmenter la demande pour les produits culturels du Québec.

Le premier engagement à cet effet consiste à mettre en place un nouveau programme de résidence d'artistes dans les écoles primaires et secondaires afin que nos artistes exposent et présentent leurs œuvres aux élèves. Trente millions de dollars seront investis dans cette mesure. Les écoles primaires et secondaires seront aussi appuyées dans cette démarche grâce à une somme de 15 millions de dollars visant à augmenter la fréquentation des activités culturelles par les élèves.

Soutenir les créateurs et leurs œuvres

Un gouvernement du Parti Québécois s'investira dans le rayonnement de la culture et le soutien aux artistes. Le budget du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) sera augmenté de 13 millions de dollars pour atteindre 100 millions par année. Cette augmentation servira entre autres à soutenir le CALQ dans la mise en place d'une stratégie numérique, le défi majeur de l'industrie culturelle aujourd'hui.

Le budget de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) sera quant à lui augmenté de 8 millions de dollars pour le porter à 70 millions de façon récurrente. « Tout comme pour le CALQ, cette somme supplémentaire aidera la SODEC à développer la stratégie numérique québécoise et permettra la création d'un intégrateur québécois de films. En ce moment, c'est aux États-Unis que se décide la programmation des salles de cinéma du Québec. Avec notre propre intégrateur, ce sera à nous de choisir la meilleure façon de diffuser nos films dans nos salles », a spécifié Pauline Marois.

Les artistes québécois qui œuvrent à l'international ne seront pas en reste. Le plan du Parti Québécois prévoit de soutenir leurs tournées internationales avec une nouvelle enveloppe de 5 millions de dollars par année pour pallier les compressions fédérales que le gouvernement de Stephen Harper a imposées unilatéralement au secteur culturel québécois. « Le rayonnement international de nos artistes est une carte de visite exceptionnelle pour le Québec. Pas question de laisser tomber nos créateurs qui ont été victimes du gouvernement Harper! », a lancé la chef du Parti Québécois.

Pauline Marois s'engage également à donner les moyens à Télé-Québec pour en faire une véritable télévision nationale. Un gouvernement du Parti Québécois débloquera 10 millions de dollars supplémentaires pour mettre en place une mission d'information régionale et nationale afin d'assurer la diversité de l'information partout au Québec. L'information locale est de plus en plus difficile d'accès au Québec et cette tendance doit être renversée.

Renforcer l'enseignement de l'histoire

Le Parti Québécois tient à renforcer l'enseignement de notre histoire nationale. Le nombre de cours d'histoire du Québec au primaire et au secondaire est nettement insuffisant. Un gouvernement du Parti Québécois fera passer de 350 à 500 le nombre d'heures total d'enseignement de l'histoire au secondaire. Il s'agit d'une mesure qui coûtera 7 millions de dollars. « Nous devons faire grandir la fierté et le sentiment d'appartenance des jeunes Québécois de toutes les origines. Il s'agit d'un investissement important pour l'avenir du Québec », a soutenu la chef du Parti Québécois.

« L'enseignement de notre histoire et la défense de notre culture sont des valeurs fondamentales pour le Parti Québécois. Les mesures que nous proposons sont claires. Elles sont chiffrées. N'oublions jamais que pour une société, la culture n'est pas une dépense, c'est un investissement rentable tant sur le plan économique que social. Au Parti Québécois, nous choisissons d'être fiers de notre langue, de notre culture, de notre histoire et nous choisissons de l'affirmer », a conclu Pauline Marois.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?