Restauration et mise en valeur du patrimoine à caractère religieux en Mauricie
lundi 24 février, 2014
Facebook
Twitter

Trois-Rivières – Au nom du ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Yves-François Blanchet, annonce l'attribution d'une aide financière de 636 476 $ pour un projet de restauration d'immeuble patrimonial à caractère religieux dans la région de la Mauricie. Grâce à cette subvention, le Monastère des Ursulines pourra ainsi procéder à la restauration des fondations ainsi qu'au drainage du vide sanitaire.

« La Mauricie est une région très riche en patrimoine culturel et notamment en patrimoine à caractère religieux. Je suis toujours fier et reconnaissant de voir le travail effectué par les citoyennes et les citoyens qui, attachés à leur culture et à leur histoire, déploient des efforts considérables pour protéger et promouvoir leur héritage culturel », déclare Yves-François Blanchet.

Une entente de 20 M $ pour protéger, transmettre et mettre en valeur le patrimoine culturel à caractère religieux du Québec Le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, a annoncé le 14 février la conclusion d'une nouvelle entente avec le Conseil du patrimoine religieux du Québec. Cette entente, qui vise la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux, est d'une durée de deux ans et est accompagnée d'une enveloppe budgétaire totale de 20 M$.

« La préservation et la mise en valeur de notre patrimoine culturel, dont le patrimoine à caractère religieux, relève d'une importance primordiale pour le gouvernement du Québec. Le partenariat avec le Conseil du patrimoine religieux du Québec, qui dure depuis près de vingt ans, illustre bien cet engagement. Je suis convaincu que cette nouvelle entente correspond davantage à la réalité et aux besoins du Québec d'aujourd'hui en matière de protection du patrimoine », a fait savoir Maka Kotto.

Depuis 1995, le ministère de la Culture et des Communications a versé au Conseil du patrimoine religieux du Québec plus de 270 M$ dans le cadre du Plan québécois des infrastructures. Le mandat principal du Conseil est d'appuyer le milieu et d'assumer la gestion de ces sommes afin de soutenir et de promouvoir la conservation et la mise en valeur du patrimoine à caractère religieux du Québec.

De nouveaux outils de diffusion du patrimoine culturel du Québec

De nouveaux outils de diffusion du patrimoine culturel s'ajoutent au Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ), permettant de découvrir toute sa richesse et sa diversité, en le rendant accessible à tous. En effet, une partie du contenu du RPCQ se trouve maintenant sur le portail des données ouvertes du gouvernement du Québec, au www.données.gouv.qc.ca, ainsi que sur le réseau social Pinterest, sous forme d'expositions virtuelles, au www.pinterest.com/rpcq.

Une formation en ligne est également offerte, à l'adresse www.formation-patrimoine.mcc.gouv.qc.ca. Composée de capsules vidéo et d'activités d'apprentissage, elle présente les notions de base de la Loi sur le patrimoine culturel et explique les rôles et les responsabilités de chacun pour favoriser la connaissance, la protection, la mise en valeur et la transmission du patrimoine culturel.

Plan québécois des infrastructures 2013-2023

La contribution du Ministère provient du programme Aide aux immobilisations et s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2013-2023. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 2 G $ pour le volet culturel. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus, en moyenne, par année.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?