Responsables de services de garde en milieu familial : instruction no 9 : une nouvelle manière pour les libéraux d'aller chercher de l'argent dans les services de garde
jeudi 28 avril, 2011
Facebook
Twitter

Québec - La députée d’Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Carole Poirier, est d’accord avec les revendications exprimées aujourd’hui par les responsables de services de garde en milieu familial (RSG) concernant l’instruction no 9 du ministère de la Famille et demande à la ministre de la Famille d’agir dans les plus brefs délais pour corriger cette situation inéquitable.

Cette nouvelle instruction, en vigueur depuis le 1er avril dernier, modifie le calendrier de versements des rétributions aux RSG, ce qui crée un manque à gagner d’une semaine, déstabilise de manière importante la situation financière des RSG et ne profite qu’au gouvernement libéral.

« C’est totalement inacceptable lorsque l’on sait que ces travailleuses doivent faire face à de nombreuses obligations financières dans le cadre de leur travail. De plus, lorsque nous avons questionné la ministre de la Famille, Yolande James, à ce sujet lors de l’étude des crédits, elle a été totalement incapable d’expliquer les raisons qui ont poussé son ministère à changer une formule qui fonctionnait très bien auparavant. De quoi avait-elle honte? », a questionné Carole Poirier.

« La ministre James doit s’expliquer et donner les vraies raisons qui ont motivé ces modifications. Sinon, nous pourrons conclure que c’est une nouvelle façon qu’a trouvée le gouvernement libéral de couper dans les services qu’offrent les RSG aux familles du Québec », a conclu Carole Poirier.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?