Renouvellement de l'entente de développement culturel entre le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Boisbriand
vendredi 24 mai, 2013
Facebook
Twitter

Boisbriand – Au nom du ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, le député de Labelle et responsable de la région des Laurentides, Sylvain Pagé, ainsi que la mairesse de la Ville de Boisbriand, Marlene Cordato, ont annoncé le renouvellement de l'entente de développement culturel entre le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Boisbriand.

« Je suis heureux de confirmer la poursuite du partenariat entre le gouvernement du Québec et la Ville de Boisbriand. Cette entente rendra possible la réalisation de nombreux projets culturels porteurs, et sa mise en œuvre permettra d'offrir à l'ensemble de la population l'occasion de s'initier aux arts et à la culture, tout en favorisant une interaction avec les créateurs », a fait savoir le ministre Kotto.

« Les ententes de développement culturel permettent aux milieux locaux et régionaux de tisser des liens étroits avec la collectivité et favorisent un accès plus large des citoyennes et des citoyens à la culture. Je salue la Ville de Boisbriand, qui place la culture au cœur de la qualité de vie de sa population », a déclaré le député Sylvain Pagé.

« Depuis trois ans, le conseil municipal considère la culture comme un élément de développement social et économique. Contribuer à la culture, c'est offrir aux citoyennes et aux citoyens une occasion supplémentaire d'apprécier leur ville sous un nouveau jour. Je remercie le ministère de la Culture et des Communications de participer à l'effervescence culturelle que nous connaissons depuis les dernières années. La contribution financière du gouvernement nous permettra de diversifier nos actions en matière de développement culturel. Notre position actuelle sur la scène culturelle en sera consolidée », a affirmé la mairesse Marlene Cordato.

L'aide financière de 30 000 $ du ministère de la Culture et des Communications est accordée sur deux ans en vertu de son programme Aide aux initiatives de partenariat. La Ville s'engage à investir la somme équivalente pendant cette même période. Le renouvellement de l'entente biennale aura pour effet de bonifier et de consolider l'offre culturelle régionale.