Rapport du Vérificateur général - Après 416 M$ de plus en actes facturés, une erreur de calcul du ministre donne 148,5 M$ supplémentaires aux médecins
vendredi 27 novembre, 2015
Facebook
Twitter

Québec – La députée de Taillon et porte-parole du Parti Québécois en matière de santé et d’accessibilité aux soins, Diane Lamarre, dénonce les privilèges supplémentaires encore accordés aux médecins par le ministre de la Santé.

Le rapport du Vérificateur général confirme que le gouvernement libéral offre cadeau après cadeau aux médecins, et ce, sans obtenir la moindre amélioration quant à l’accès aux soins. C’est 416 M$ de plus que prévu qui leur ont été versés : 32 M$ aux médecins de famille et 384 M$ aux spécialistes.

« En résumé, les montants versés aux médecins ont excédé les sommes prévues, et les dépassements ont donc dû être assumés à même les enveloppes des autres programmes. Pendant ce temps-là, le réseau de la santé subit des coupes de 220 M$ pour l’année 2014-2015 et de 450 M$ pour 2015-2016. La santé publique, la prévention, les soins à domicile, les services sociaux – et j’en passe – ont écopé pour payer ces 416 M$ d’extras aux médecins », a déclaré la députée.

La vérificatrice générale conclut également que le ministre Barrette a profité des ententes d’étalement pour ajouter, à l’insu de tous, 148,5 M$ pour les médecins. Comment peut-il oser leur en donner encore plus? Ça ne sera jamais assez. Le ministre de la Santé a surévalué de 148,5 M$ les hausses de rémunération à étaler, hausses qu’il avait pourtant lui-même négociées avec Philippe Couillard en 2007, puis avec Yves Bolduc en 2011.

« Bref, le ministre Barrette a effrontément octroyé une énième hausse de rémunération aux médecins. Pas d’économie pour le gouvernement, pas plus d’accès pour les patients, mais 416 M$ de plus pour les médecins. Est-ce que c’est ça, la solution libérale pour améliorer l’accès? Malheureusement pour les patients, il n’y a rien pour eux depuis 18 mois, et ils devront encore attendre », a conclu la députée.