Rapport du Commissaire à l’éthique Philippe Couillard doit expulser Sam Hamad
jeudi 9 juin, 2016
Facebook
Twitter

Québec – Réagissant au rapport du Commissaire à l’éthique et à la déontologie sur l’affaire Sam Hamad, le porte-parole du Parti Québécois en matière d’éthique et d’intégrité, Bernard Drainville, prend acte de sa conclusion, selon laquelle Sam Hamad a commis « un manquement aux valeurs de droiture, de convenance, de sagesse et de justice de l’Assemblée nationale ».

« Devant un deuxième rapport accablant sur la subvention octroyée à Premier Tech sous l’autorité de Sam Hamad, le premier ministre n’a pas d’autre choix que d’expulser son député du caucus. Le Commissaire écrit que le "comportement de monsieur Hamad n’est pas simplement une imprudence, mais constitue un manquement qui nuit au maintien de la confiance de la population envers les membres de l’Assemblée nationale". De son côté, Sam Hamad n’a plus la légitimité pour continuer à siéger comme député. S’il refuse de démissionner, ce sont tous les élus, tous les Québécois qui en sortiront perdants », a déclaré Bernard Drainville.

Cependant, le Commissaire à l’éthique, qui « ne peu[t] ignorer les nombreux éléments qui suscitent des interrogations sérieuses quant à la possibilité que monsieur Sam Hamad se soit placé dans une situation de conflit d’intérêts », « ne soumet aucune recommandation quant à une sanction qui pourrait être imposée ».

« Le premier ministre a donc toute la latitude voulue pour sévir contre son député. Philippe Couillard doit absolument expulser Sam Hamad du caucus. C’est la crédibilité de l’Assemblée nationale qui est en jeu », a conclu le porte-parole.