Quel est le plan de match du gouvernement libéral pour le pont de Québec?
mercredi 19 novembre, 2014
Facebook
Twitter

Québec – La députée de Vachon et porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, Martine Ouellet, et la députée de Taschereau, leader parlementaire et porte-parole responsable de la région de la Capitale-Nationale, Agnès Maltais, demandent au gouvernement libéral de dire quel est son plan de match pour la peinture du pont de Québec.

« Le ministre Robert Poëti nous apprenait hier qu’il avait envoyé une lettre au CN pour signifier à l’entreprise qu’il aimerait voir survenir un règlement pour la peinture du pont de Québec. Est-ce que le ministre pense vraiment qu’une lettre de souhaits de sa part va convaincre le CN? Il devrait plutôt contacter son homologue fédérale pour qu’elle règle le problème qu’Ottawa a lui-même créé lorsqu’il a cédé les droits du pont au CN lors de sa privatisation, en 1995 », a affirmé Martine Ouellet.

« Le premier ministre disait, en campagne électorale, qu’il était dommage de voir le pont "moitié rouillé et moitié peinturé". Alors que le dossier s’enlise, outre écrire au CN, le gouvernement a-t-il une stratégie? Va-t-il contacter le ministre Denis Lebel afin de voir si une modification législative pourrait faire en sorte de protéger notre patrimoine national? », a conclu Agnès Maltais.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?