Québec Solidaire et Amir Khadir doivent cesser de nuire à l'économie et appuyer le Grand Prix de Montréal
jeudi 9 juin, 2011
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Matane et porte-parole de l’opposition officielle en matière de tourisme, Pascal Bérubé, dénonce la prise de position du député de Mercier, Amir Khadir, qui s’oppose à la tenue du Grand Prix de Montréal. En effet, le député Khadir participera dimanche prochain à une manifestation contre la tenue de cet événement de calibre mondial qui met en vitrine notre métropole.

« Renoncer au Grand Prix de Montréal, c’est renoncer à des retombées économiques qui atteindraient près de 100 millions de dollars. Renoncer à cet événement d’envergure, c’est aussi nuire à des milliers de travailleurs de l’hôtellerie, de la restauration et dans les commerces qui bénéficient de ces retombées majeures », a déclaré Pascal Bérubé.

Le député rappelle que depuis 1978, le Grand Prix de Montréal constitue une fierté pour le Québec. « En plus d’une vitrine mondiale, le Grand Prix permet à Montréal de vibrer intensément. Par ailleurs, des centaines de Québécois, de partout au Québec, se donnent rendez-vous dans la métropole. En ce sens, la participation de M. Khadir à une manifestation contre le Grand Prix révèle le vrai visage de Québec solidaire : un parti qui veut freiner l’économie et l’emploi », a poursuivi M. Bérubé.

Il déplore la participation du député de Québec solidaire à cette manifestation. «Amir Khadir devrait travailler pour l’économie de la ville de Montréal. Sans aucun doute, plusieurs commerçants et citoyens de sa circonscription profitent du Grand Prix de Montréal. M. Khadir devrait arrêter de leur nuire », a conclu Pascal Bérubé.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?