Québec accorde un appui financier de 635 613 $ pour former 165 nouveaux travailleurs du projet Éléonore
vendredi 13 décembre, 2013
Facebook
Twitter

Chibougamau – Le ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, à la Francophonie canadienne et à la Gouvernance souverainiste et ministre responsable de la région du Nord-du-Québec, M. Alexandre Cloutier, accompagné du député d'Ungava et adjoint parlementaire à la ministre des Ressources naturelles, M. Luc Ferland, annonce, au nom de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Agnès Maltais, l'attribution d'une aide financière de 635 613 $ sur deux ans à la minière Goldcorp pour la mise en œuvre d'un plan de formation de sa main-d'œuvre.

L'appui d'Emploi-Québec, entériné par la Commission des partenaires du marché du travail, est complémentaire à un investissement de 1 906 837 $ de l'entreprise. Le projet permettra l'embauche de 165 employés pour le traitement du minerai et la maintenance qui travailleront sur un tout nouveau complexe minier disposant de technologies, d'équipements et d'installations de pointe.

« Notre gouvernement est fier d'être un partenaire du projet Éléonore dont l'objectif est d'en faire l'une des plus importantes mines souterraines en Amérique du Nord. Goldcorp prévoit d'ici 2017, l'embauche de plus de 800 travailleuses et travailleurs spécialisés qui occuperont des emplois de qualité et bien rémunérés », a indiqué le ministre Cloutier. « Notre participation qui mise sur les compétences des travailleurs afin d'assurer la pérennité et la compétitivité du projet Éléonore témoigne de notre volonté d'appuyer une entreprise qui va créer de l'emploi et contribuer à générer de la richesse dans la région du Nord-du-Québec », a ajouté le ministre.

« Le développement du Nord est un enjeu capital pour le gouvernement du Québec. Nous croyons que c'est en misant sur un développement fort, durable et soucieux des ressources naturelles du territoire que nous y parviendrons, et ce, au bénéfice de l'ensemble de la population du Nord-du-Québec. En appuyant la formation de la main-d'œuvre de Goldcorp, c'est toute l'économie régionale que nous venons soutenir », a ajouté le député Ferland.

Malgré leurs formations et leurs expériences précédentes, tous les nouveaux employés, même les plus qualifiés, devront revoir ou acquérir certaines connaissances de base afin de s'ajuster au type de minerai traité, à la nature des procédés utilisés et aux nouvelles technologies qui y sont associées.

Notons qu'en raison de son éloignement des centres urbains, Goldcorp s'est dotée de toutes les infrastructures nécessaires à la formation et au développement de ses 165 employés. Notamment, Goldcorp a acquis un simulateur de procédés qui permettra d'offrir des cours en tout temps sur son site, tout en réduisant les pertes de production.

« Les sommes investies dans le projet Éléonore sont estimées à 1,7 milliard de dollars. Nous sommes présentement au stade de la construction de la mine et la production débutera au dernier trimestre de 2014. L'objectif est de procéder 7 000 tonnes de minerai par jour à partir de 2017. Pour y parvenir, nous devrons impérativement compter sur du personnel hautement qualifié et c'est pourquoi nous sommes heureux d'obtenir l'appui du gouvernement du Québec dans notre projet de développement des compétences de notre main-d'œuvre », a ajouté le directeur des ressources humaines pour le projet Éléonore de Goldcorp, M. Daniel Guay.

À propos de Goldcorp

La compagnie Goldcorp se classe au rang des plus grands producteurs d'or au monde. Elle emploie plus de 14 000 personnes à travers les Amériques. Le projet Éléonore est l'un des plus récents projets miniers de Goldcorp et son premier projet de mine d'or au Québec.